Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

04 octobre 2005

Cure de télé et lectures

Etant contraint à m'économiser je passe le plus clair de mes journées allongé. Mon corps est occupé à cicatriser mon fémur et cela me coûte énormément en énergie. La marche, avec béquilles, ne pose, elle pas trop de problème. Mais cent mètres me font l'effet d'un jogging!
J'ai donc passé beaucoup de temps à dormir, mais aussi à lire et un peu plus que d'habitude à regarder la télé. Parmi les nouveautés de la rentrée, j''ai trouvé Elise Lucet très convaincante dans le difficile exercice du 13 H. Elle est sans doute la meilleure présentatrice du moment. LCI, en revanche ne cesse de m'affliger. Field n'a plus rien gardé de ce qui faisait sa pétulance à l'époque de 7 sur 7. Sa partition est empruntée et en dehors de l'excellent "politiquement show" le 18/20 est un désert. Les interview sont trop longues et déconnectées de l'info. LCI ennuie et I télé est encore un peu loin, mais le coup est jouable si Canal se décide à mettre un peu de moyens et relève le niveau professionnel.
Denisot, que je n'avais pas vu depuis longtemps essaie de renouer avec la "music live" de la grande époque NPA. Mais là encore tout est vraiment au ras de pâquerettes. Finalement je ne suis pas si mal sur Public Sénat. Enfin, quand j'y suis. Je compte bien reprendre dès lundi, d'ailleurs.
Côté lectures, Houellebecq m'a un peu agacé. Son truc ronronne. On voit bien l'intuition de la fin de l'humanité mais je le trouve trop noir, trop pessimiste. Il ne reste que les scènes de cul pas trop mal écrites d'ailleurs, mais à la fin vous êtes plutôt soulagé que ça se termine. bref il n'y a pas ce déchirement que l'on ressent en quittant un grand roman. (
La possibilité d'une île, Fayard)
J'ai été passionné, en revanche, par "
Le Fils du Serpent" de mon confrère du "Nouvel Obs" Airy Routier (Albin Michel). La vie et la mort du banquier Edouard Stern, enfant terrible de la finance et enfant martyr qui a trouvé la mort des mains de sa maîtresse dominatrice. Une fille assez moyenne mais qui avait révélé son moi intime. Routier laisse entendre que la dame n'a pas agi sur un coup de folie passionnelle mais qu'elle aurait exécuté un contrat lancé par un des nombreux ennemi de Stern. Sa mort pourrait être lié à l'affaire Rhodia, dont Thierry Breton fut administrateur. Stern qui avait perdu des dizaines de millions d'euros dans la combine avait juré la perte des responsables. Quel polar!
Côté politique, hommage à Denis Jeambar qui dit ses 4 vérités à Chirac dans un court essai: "
Accusé Chirac Levez-vous!" (Seuil). Impitoyable mais juste. Je n'en retirerais pas une virgule. Comment la France a-t-elle pu en arriver là, à voter deux fois pour un homme qui, écrit Jeambar, a fait passer sa passion du pouvoir avant celle de la France et à dévoyé une grande intelligence. Le mystère Chirac, s'étonne-t-il, c'est que la fonction suprême ne l'a jamais grandi.

4 commentaires:

David Abiker a dit…

bonjou sylvain, c'est david abiker de Big Bang Blog. J'aimerais vous convier au pot que mon éditeur organise pour la sortie de mon livre. Pouvez vous m'envoyer votre adresse mail ici ?

d.abiker@wanadoo.fr

Merci

Eric a dit…

Je vous trouve globalement sévère : l'information à la télé bénéficie aujourd'hui d'une pluralité de formats, souvent complémentaires, qui permettent de composer un programme informatif de plutôt bon niveau aujourd'hui. LCI, ce n'est pas que Field : à la même heure sur France 5, Calvi propose aussi un vrai programme d'info avec C dans l'air. Et il y a Public Senat ;-) En regardant de près ce qui se passe sur les chaînes étrangères grâce au cable, ne devrait-on pas encourager toutes les initiatives faisant du sens à la télé (il est vrai que vous les faites avec le 13h d'Elise Lucet), tout en restant vigilant bien sûr.
Bon courage pour cette période sans doute difficile et prudence avec les rollers dorénavant !

raphael a dit…

Faut bien bouffer, que veux-tu... Field a tout perdu. La télévision nivelle par les bas-fonds, c'est pitié que de voir ça. Prompt rétablissement.

DS a dit…

Ben alors, tu files à l'hosto en douce et tu joues les malades sans me prévenir !
J'aurai pu t'aiguiller vers le chirurgien qui m'a ouvert le nerf sciatique. Le pauvre. Tellement abattu que j'ai pu développer une algo-neurodystrophie qu'il s'en morfond encore...
Bref, faut pas mollir. Et si tu as besoin de morphine, passe-moi donc un coup de fil.
D.S.