Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

18 avril 2008

Césaire, un héritage

Je crois que ce qui me frappe le plus chez Césaire, c'est que, comme Senghor, il a illustré qu'un homme pouvait adhérer aux valeurs universelles des lumières sans que cela signifie le renoncement à ses racines et à son identité "nègre". C'est un beau message.
Pour une courte bio du poète martiniquais cliquez sur le tire.

1 commentaire:

Le vrai a dit…

Bravo pour votre blog, et votre pensée hors norme, qui fait du bien dans le triste univers médiatique français !

Changeons, enfin.
www.levraidebat.com