Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

26 avril 2006

Marine Le Pen Radsoc?

Vous ne le lirez pas, et vous avez tort. Comme je l'ai lu (pour des raisons professionnelles), je vais donc vous en parler, brièvement: Il s'agit de "A contre flots", le livre de Marine Le Pen. Allez directement aux deux derniers chapitres, "quel peuple?" et "quelle République?". Marine s'amuse à citer Pierre Mendès France (!), Churchill et même Jean Jaurès(!!). Elle se réclame de la Révolution Française, évènement qui pour bon nombre de militants du Front National est l'équivalent de la Naqba pour les Palestiniens. La Catastrophe fondatrice. Qu'on se le dise, Marine n'est pas une horrible contre révolutionnaire réac (courant pourtant solidement ancré au FN), mais une irréprochable républicaine, défenseur(e) acharnée de la laïcité et de la Nation. Je n'ai aucun problème avec cela. La recevant à Public Sénat lundi je lui ai fait remarquer qu'il s'agissait là d'une profession de foi radical-socialiste la situant au centre gauche, par rapport, disons, à De Villiers. Elle m'a répondu que je découvrais la lune et que c'était depuis belle lurette la vraie nature du Front National. Après tout "Les Français d'abord", comme elle le note dans son livre n'est pas si éloigné du "Produisons Français" du PCF dans les années 80...Ce n'est pas un hazard si tous ces gens là se sont retrouvés autour du NON au referendum. Je vais encore me faire des amis. Nous sommes aussi tombés d'accord sur un autre point avec MLP: La diabolisation du FN sur le thème de "la République en danger" n'a eu qu'un résultat: repousser indéfiniment la question du sens du message républicain aujourd'hui, puisque la République était "en danger". Résultat aujourd'hui le concept de République n'a plus de sens dans la jeunesse.

10 commentaires:

Gage a dit…

Cher Sylvain vous allez un peu vite en besogne. De la même façon qu'il n'y a pas qu'une extrême gauche, il n'y a pas qu'une extreme droite, qu'un front national qu'incarnerait MLP. D'ailleurs, le nom de son mouvement, "front" est assez explicite quant à sa nature : c'est un rassemblement de diverses tendances, des chrétiens intégristes, de nationalistes athés classiques, de pro arabes etc...
Bref, quand MLP nous sort la tirade sur un FN soft, elle ne parle finalement que d'elle, et elle est d'ailleurs très contestée sur ce positionnement soft droite populiste.
Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si le Fn a perdu la moitié de ses militants en moins de 10 ans, les "fifosis" du Fn ne sachant pas à quelle chapelle ratacher leur mouvement, certains suivant Mégret à un moment, et certainement de Villiers maintenant.

Tout ça pour dire que "la vraie nature" du FN, je ne sais pas si quelqu'un pourrait la donner, pas même le Pen !En tout cas, le positionnement de Marine semble bien moins pertinent et clair que celui de Villiers, et le FN pourrait bien troubler ses électeurs populaires de base, à force de faire le grand écart permanent.

Robert Marchenoir a dit…

Ai-je bien compris que Marine Le Pen se prétend de centre-gauche? Si c'est vrai, c'est une variante de l'hypocrisie de son père, qui se défend d'être raciste et antisémite. Mais cela pourrait être plus convaincant devant les urnes...

Par ailleurs, sur la république et la démocratie, elle a raison. Cela ne signifie plus rien pour personne, pas seulement pour les jeunes.

Entre l'obsession de la lutte des classes et du grand soir de la gauche toujours plus archéo-marxiste, l'obsession anti-immigrés et passéiste des électeurs frontistes, et la croyance exclusive et cynique dans la vertu du marché de la part de ceux qui sont du bon côté du manche dans le secteur privé, il n'y a plus grand'chose.

Sarkozy, au moment de dévoiler son programme, se décidera-t-il à défendre les vrais bienfaits du libéralisme économique, quand il est conçu dans une approche républicaine et démocratique?

C'est le seul espoir que je vois aujourd'hui.

Pascal Lalmy a dit…

Il faut tout de même prendre un peu de recul face à la dialectique de Marine Le Pen et éviter de se laisser manipuler par les apparences qu'elle essaye de donner.
Concernant la question laïque par exemple, fait croire qu'il s'est rallier à ce principe uniquement en faire évoluer la définition et pour le dévoyer de son sens et l'instrumentaliser dans ses propres buts xénophobes et racistes.
Pour le reste le discours du FN veut opposer les droits des uns à ceux des autres pour diviser la population à son profit, or n'oublions pas qu'on ne corrige pas une inégalité par une autre.
alors en tant que Radical de Gauche, héritier des RadSoc je m'inscris fermement en faux avec le titre du billet, dont je ne doute pas qu'il se voulait seulement provocateur.

Maelstrom a dit…

je cite, "La critique est aisée...", parfois on aimerait pouvoir dire : "Si la critique se taisait..." !! bla bla bla....+7ANS aiieee !!! ca fait mal...
Ecoute, et engage toi

JUST DO IT

Anonyme a dit…

Un très beau livre qu'on dévore. Un livre contre "le prêt à penser" "la caricature". Un livre qui nous montre le suicide collectif des Français. Une oeuvre résistante à n'en pas douter.

Une vie romanesque qu'il faudrait adapter au cinéma. Et qui pourrait réveiller à lui seul les Français.

Marine on le reverra en 2012. Elle à la carrure, l'intelligence, la culture et l'amour de la France qui feront d'elle notre présidente. N'en déplaise à toutes ces si grandes et belles âmes de gauche qui nous bande les yeux en nous menant à l'abatoire.

Marine c'est une bombe dans tous les sens du terme. Et je crois que je commence à être love d'elle ...

Anonyme a dit…

Tous les citoyens devraient lire ce livre. A n'en pas douter. Marine, une femme forte et un amour pour la France qui lui permette d'aller à contre flots pour nous montrer le LIDL pouilleux que devient la France. Et nous laisser espérer encore un avenir pour notre pays.

UN MILLION de nouveaux immigrés par an sortent de leur champ pour débarquer dans nos villes !!! On ne peut plus nous cacher l'échec de l'intégration alors on nous parle de multiculturel. quelle arnaque non ?

Qu'il soit clair que la France ne sera pas donnée au gré des flux migratoires.
Plus d'asiatique la France devient asiatique.
Plus d'africain la France devient africaine.
Plus de musulman la France devient musulmanne.

Je travaille dans le 19ième et bien les petites têtes blondes des maternelles sont à 80 % africaine. Et oui et si quelqu'un ici veut me contre dire je l'invite à venir constater par lui même.
donc en gros nos écoles sont africaines alors pourquoi faudrait il qu'ils s'adaptent à nous ? Effectivement c'est plutot à nous de nous intégrer. un MILLION d'immigrés par an !!! Dans 10 ans c'est mort.

Sarko est une girouette la seule solution à l'immigration c'est l'immigration 0 ou alors on peut faire nos valises dès maintenant.

Sylvain Attal a dit…

Oh! Oh! l'ami calmons nous. Il y a évidement un recentrage dans l'offensive de Marine. Je ne voudrais pas que l'on croît en publiant ces messages admiratifs que j'y adhére. Ce n'est pas en citant Mendes que l'on Fdevient rad soc et il y avait évidement quelque chose d'ironique dans le titre de mon post. Je précise car on pourrait vite me diaboliser...
Je veux dire qu'il faut critiquer MLP comme on le ferait de n'importe quel politique. Elle incarne un courant de la droite souverainiste ce qui est en soit un problème car la France n'a d'avenir qu'en acceptant la chance de la mondialisation, en accompagnant évidement ceux qui doivent s'y adapter. ce qui fait qu'à mon avis la solution viendra davantage d'un examen des solution scandinaves que d'un républicanisme un peu creux.
Quand à l'immigration, il étant que l'on en maitrise les effets et qu'on ne laisse pas le sujet aux seuls partis souverainistes (FN MPF...)
Là encore Tony Blair a montré le chemin en disant à quel point un homme politique social democrate devait s'attaquer au sujet sans tabou.

Anonyme a dit…

Je pense que MLP incarne l'avenir ou le réveil du FN. Elle est plus juste et plus mesurée que son père.

Anonyme a dit…

Bonjour.

M. ATTAL, je pense que vous devriez aussi lire et écouter de Villiers.

Qui, vous le verrez, est tout aussi républicain que Marine.

On dirait que vous avez de Villiers la seule image qu'en donnent les guignols de l'info!!!!!

Anonyme a dit…

J'ai le le bouquin de Marine peu de temps après sa sortie. Mis à part que je ne partage pas ses idées, je le trouve plutôt bien écrit et agréable à lire, et puis...

Marine, je t'aime !!!