Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

01 février 2005

Les Soldats de la 25 ème heure

"Une étape importante de la reconstruction politique de l'Irak" "La stratégie des terroristes a en partie échoué". Voici ce que Jacques Chirac a dit à Bush, au téléphone, après l'annonce de la participation massive lors des premières élections démocratiques, même sous occupation. (Un supposé oxymore sur lequel, s'agissant du monde arabe, il faudra peut-être s'interroger plus longuement). Parfait. Mais pourquoi donc Chirac ne s'est-il pas fendu de cette déclaration avant le vote. Cela aurait pu avoir l'air d'une invitation bienvenue au Irakiens. Venant qui d'un homme aussi populaire dans la rue arabe, elle aurait sûrement eu de l'influence et Chhirac pourrait même aujourd'hui s'associer à ce succès. Mais voilà. Soit Chirac s'est encore trompé en misant sur un échec de l'élection (la théorie du chaos des medias français), soit il n'a pas voulu paraître aider les Américains. Quoiqu'il en soit, il est maintenant l'homme qui vole au secours de la victoire. En l'occurrence celle de la démocratie. Tout cela n'est pas très brillant et renforce l'impression de cafouillage de la diplomatie française qui peine toujours autant à se situer sur ce sujet. Un jour nous sommes avec "les résistants irakiens" (ie les bouchers de Zarqaoui), le lendemain nous nous félicitons que leur stratégie ait échoué. Pardon "en partie échoué". J'avais oublié de vous faire savourer le poids de cette réserve qui a le mérite de ne pas insulter l'avenir. Tout comme, lorsque, se félicitant à leur tour de ce plébicite de la démocratie, Michel Barnier et ses collègues européens n'ont pu s'empêcher de glisser ce bémol: "Le processus constitutionel doit se dérouler de telle sorte que toutes les sensibilités participent à l'élaboration de la constitution." (Solana). Pour l'instant, ce sont les sunites qui boycottent le processus. C'est sûrement à eux, donc, que s'adresse ce conseil...

4 commentaires:

Raphaël a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Sylvain Attal a dit…

Raphaël, je voudrais te dire quelques mots: Si ce blog te fais chier, tun n'es pas obligé de le lire (ce que tu fais pourtant régulièrement. trop sérieux? j'ai déjà entendu ça. Je n'ai pas décidé de faire ce métier pour amuser la gallerie. j'imagine que d'autres sont très qualifiés pour ça. Je ne vais quand même pas me soucier de l'audience de mon blog non? même si j'ai mis un compteur, c'est pour avoir une idée. Pour autant je ne suis pas sinistre et suis prêt à le montrer. Ce blog, néanmoins correspond à une exigence, même si ça peut sembler être un manque de modestie incroyable. Des ragots de couloir. Je ne deteste pas en lire. Malheureusement je manque un peu de couloirs. Désolé de te decevoir. Enfin Jean-Louis Calderon. Si je me souviens de lui? C'est comme s'il était encore près de moi. Je pense à lui et Il me manque. Son sourire, inoubliable, ne vieillira jamais.

Raphaël a dit…

Désolé, je ne voulais pas te blesser.

Anonyme a dit…

Je souhaiterai que soit supprimée la mention insultante vis à vis d'Anne Nourry, une journaliste talentueuse, qui a interviewé pendant 35 ans tous les plus grands hommes politiques français et même étrangers, et qui a marqué France-soir par ses articles.