Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

30 août 2005

Bayrou, le Tony Blair français?


J'ai, je le confesse, longtemps sous-estimé François Bayrou. Trop longtemps. Je n'aimais non plus ses manières. Un jour avant une interview en direct à la radio il a voulu me dicter la première question (un sujet de société, je ne sais plus lequel, qui lui tenait à coeur et sur lequel il voulait prendre date.) Comme je m'obstinais à respecter mon plan initial, il m'a fait le coup (horripilant) du: "je vais répondre à votre question mais je voudrais d'abord dire quelque chose..." Bon, ça faisait un peu trop ancienne école pour mordre au portrait du gentil Bayrou qui va moderniser la politique.
Et bien j'avais tort d'en rester aux sarcasmes répandus sur son compte (voir les guignols de l'info, grâce auxquels nous devons au moins sept des dix ans de règne Chirac et ce n'est pas fini...).
Voilà, je viens de suivre sans décrocher le discours de clôture de l'université d'été de l'UDF que LCI et i télé ont eu la bonne idée de retransmettre. (Public Sénat est encore en vacances, sinon elle l'aurait fait aussi.)
Et bien, je n'avais pas entendu un aussi bon discours politique depuis des lustres. C'était dense, inspiré, plein de lucidité et d'idées sur la façon de remettre la valeur travail au coeur. Du social sans incantation ni démagogie et en prime il se paye le luxe de reprendre à son compte l'idée d'une taxe Tobin sociale, la meilleure idée qu'ai jamais pondu ATTAC. La seule d'ailleurs.
Et bien je suis séduit. Voilà. Et je pense que, oui, il n'y a plus aucune, je dis bien aucune différence aujourd'hui entre DSK, Kouchner, Rocard et quelqu'un comme Bayrou. Que les premiers devraient bel et bien laisser Fabius, Emmanuelli et l'hystérique Mélenchon à leur combines et leurs rêves d'alliance avec Bové et Besancenot et créer enfin un vrai parti social démocrate dans ce pays. Quand au second il devrait entrer résolument dans l'opposition, opposition dont il est, pour l'heure, le porte parole le plus inspiré et constructif.

14 commentaires:

bloglob a dit…

que dsk, kouchner et même rocard rejoignent le libéracoleur bayrou serait une bonne nouvelle pour un certain nombre d'entre nous qui travaillons à une autre gauche.

ps : traiter melenchon d'hystérique me parait suspect de la part d'un journaliste (y compris sur son blog perso et néanmoins public ;-)

all a dit…

Mr Bayrou du bien changer depuis votre interview ; j'en veux pour preuve son dernier passage sur TF1 avec Thomas Hugues où ce dernier a été particulièrement infect de dénigrement, parlant à plusieurs reprises (5 fois d'après David Abiker) de "posture" à propos de Bayrou et de sa ligne politique, qui est resté plutôt zen.

"ps" : Mélenchon est un Saint Just exalté, le talent en moins.

Anonyme a dit…

ca fait longtemps qu'une refondation des lignes politiques françaises est ds l'air. Et ce serait fait depuis lgtps si l'histoire du PS n'était pas si riche et si lourde, et de ce fait qu'il soit si difficiel et couteux de se détourner de la sacro sainte "gauche française". A ce titre, je vs conseille l'excellente interview de Rocard au Figaro (http://www.lefigaro.fr/debats/20050829.FIG0308.html?065621)

Pensez vous réaliste d'imaginer une classe française écartelée entre une droite d'inspiration ouvertement libérale et pro américaine (type Sarko), et une gauche tiers mondiste regroupant l'aile rouge du PS ainsi que les Verts, les Besancenot boys version light genre les bobos, voire certains mvts de la "société civile" (quelle expression débile au passgage) : ATTAC, SUD...?

Ds ce cas, existe t il une fenetre suffisamment importante pour une voie sociale démocrate en France ?
Bref, va t on assister à une vraie prise de position forte & courangeuse de la part des éléphants, quitte à renier leurs tendances démagogiques à relents marxistes ?

sbro a dit…

On a quand même besoin d'une opposition qui s'assume, car la technique du "je suis pas d'accord mais je m'abstiens durant le vote à l'assemblé" à quand même ses limites, non ?
Alors Bayrou c'est bien mais je ne l'échange pas contre mon baril de DSK !

Sylvain Attal a dit…

la bipolarité...on a beau réver d'une troisième voie, au final c'est toujours un duel. Les institutions veulent ça. En 2002 Chirac a representé...la social démocratie face à la droite réac et xénophobe de Le Pen. Il n'y a que De Gaulle qui a pu pendant un temps dissoudre ce courant. Cela dit il y a beaucoup de comètes qui s'organisent ou non en pôles politiques. Les petites météorites n'ont pas de place au final.

Antoine a dit…

Si vous voulez nous faire aimer Bayrou, va falloir arrêter de le comparer avec le caniche d'outre Manche...

DSK doit être LE candidat. Pas le genre à lécher les bottes des ricains.

Laurent Lemaitre a dit…

Bonjour,

Prétendre que les Guignols de l'info ont fait élire Chirac ne fait pas très sérieux... On parle souvent des Guignols de l'info mais ils sont très peu regardés à l'échelle de l'entière population française... et puis c'est aussi faire croire que les téléspecteurs ne savent pas faire de différence entre une caricature et la réalité des choses.

Laurent

Anonyme a dit…

Ben je croyais Sylvain que tu étais libéral ! Tu sais bien que la taxe tobin, c'est bullshit. Une taxation de plus ! Tu retrouveras des textes de l'excellent professeur d'économie PASCAL SALIN à ce sujet.

pnyx a dit…

"Pascal Salin a récemment pris position en faveur du projet de directive sur la libéralisation des services dans l'Union européenne (directive Bolkestein). Il est membre du Comité d'honneur de Forces International, un groupement pro-tabac basé en Virginie (USA) qui est soutenu activement par l'industrie de la cigarette."

souirce wikipedia

Alter Egaux a dit…

Sur l’idée de Bayrou de reprendre les thèses d’ATTAC sur une taxe Tobin sociale, sylvain Attal dit que c’est la seule unique bonne idée de l’association.
Etre d’aussi mauvaise foi me dépasse, puisque rappelons le nom même de l’association nomme cette taxe : ATTAC = Association pour la Taxation des Transactions pour l'Aide aux Citoyens.
L’association aurait eu une et une seule bonne idée ? Son nom ?
Pitoyable, lorsque l’on sait que le concept de la taxe Tobin commence à dater et que c’est en décembre 1997 lors d’un éditorial du Monde diplomatique que Ignacio Ramonet lança un appel qui donna naissance à ATTAC, et que presque 8 ans après, maintenant que les politiques se saisissent de l’évidence (comme Chirac), l’idée devienne politiquement correcte.
Il faut savoir que l’association a créé une synergie entre la production d’idées, l’éducation populaire, les actions spectaculaires et le travail de terrain, dont les résultats du référendum sont à mettre en grande partie au crédit de ses argumentaires, s’appuyant sur le travail entrepris sur les communes hors AGCS.
Non, la seule bonne idée de Bayrou, c’est d’avoir puisé sur le site ATTAC une des idées emblématiques, qui, si nous jugeons de l’importance que prend l’Association dans la vie politique française, appellera d’autres politiques a puiser à leur tour, d’autres idées généreusement offertes au monde politique comme en témoigne leur site : http://www.france.attac.org/
Et pour en donner juste un exemple, l’association dénonçait depuis plus de 18 mois la directive Bolkestein et que, hypocritement lors de la campagne référendaire, tous les politiques trouvaient subitement inadmissibles, ayant pourtant unanimement validé au parlement européen.
Quelle est ce monde, ou les journalistes perdent toutes retenues lors du référendum, et ou une association de 30 000 adhérents aurait une et une seule idée bonne idée (son nom), uniquement si un responsable politique reprend l’idée à son compte ?

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Mat a dit…

mon dieu mon dieu,

je voudrais dire à tout ceux qui on pu ecrire ces commentaires....
"ya que ceux qui ne font rien qui font tout bien !"

ca fait 30 ans qu'on tourne en rond, un pas en avant, un pas en arriere, la 3ieme voie est celle du compromis, entre la gauche et la droite, alors quand on se permet de critiquer un homme qui veut changer véritablement l'avenir du pays, si on doit en avoir un, ont ne se permet pas de toucher à son clavier !!!!

tardif a dit…

Vu depuis mars 2007, votre billet m'a tout l'air... prophétique ;-) Etes-voux extralucide, M. Attal?

Thomas Guénolé a dit…

Pour ma part, après avoir voté Bayrou le 22 avril, je voterai blanc le 6 mai.

Pour résumer, quand on me donne le choix au second tour entre la dangerosité et l'incompétence, eh bien... je revote Bayrou. ;-)

En version plus argumentée, j'ai explicité mes raisons sur mon blog : http://grozbulles.hautetfort.com

Thomas Guénolé