Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

28 janvier 2006

Le Hamas au pied du mur


Le cocktail terrorisme+Islam+ aide sociale, allégé en corruption s'est donc avéré dévastateur en Palestine. D'ailleurs on se demande bien comment la presse a encore pu nous faire croire si longtemps que le Fatah avait la moindre chance de remporter un scrutin démocratique. Décidément, comme avant les élections iraniennes, certains journalistes aiment prendre leurs désirs pour des réalités. L'Islamisme est une lame de fond dans le monde arabo-musulman. Cette victoire sera suivie de beaucoup d'autres, à mesure que la démocratie progressera. Le monde occidental se retrouvera bientôt dans la situation d'Israël, confronté à ses marges au fondamentalisme.
Au cocktail mentionné il faudrait ajouter une solide notion d'organisation. Le Hamas, contrairement au Fatah n'est pas miné par les rivalités de clans et de générations. Il a su mener une campagne efficace et, par exemple, accompagner un certains nombre d'électeurs jusqu'aux urnes. Du beau travail.
Ce résultat n'est donc pas dû, comme je l'ai entendu rabâché (Roland Dumas notamment) aux atermoiements d'Israël vis à vis de l'Autorité Palestinienne. Il y en a qui ont besoin qu'Israël soit responsable de toutes les catastrophes, mais c'est évidement un peu court. Les Palestiniens ont chassé le Fatah parce que celui-ci n'a su lui apporter ni un Etat, ni la justice sociale. Même le retrait de Gaza a été perçu comme une victoire de la résistance fortement incarnée par le Hamas. Quand à la perspective d'assèchement de l'aide internationale, elle laisse froid la plupart des palestiniens: De toute façon ils n'en voyaient pas la couleur puisque l'essentiel était détournée par la Nomenklatura.
Néanmoins, la catastrophe annoncée ne se produira peut-être pas. Le Hamas qui a déjà accepté de facto le processus d'Oslo (dont ces élections sont un des résultats) devra bien accepter d'avoir des relations avec Israël qui a entre ses mains la solution au problème du chômage palestinien. Il n'a d'ailleurs fermé aucune porte dans ses premières déclarations. Il n'a pas été élu pour son programme d'attentats-suicide, et même s'il ne renoncera pas de sitôt à la violence, il serait bien inspirer d'en user avec modération. En effet Israël hésitera encore moins que dans le passé à utiliser sa puissance militaire pour répliquer à une autorité palestinienne ouvertement terroriste. Cette fois plus de double langage à la Arafat, avec le soutient d'une partie de la communauté internationale!
En attendant, pour Israël, la première conséquence de ce vote est de valider la stratégie de séparation à laquelle adhère presque tout l'échiquier politique. La construction du mur devrait se trouver rapidement relancée. La paix en a pris pour dix ans, au moins. Peut-être pas la sécurité.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Cher monsieur Attal,
je crois que l'on se fait encore trop d'illusion sur le Hamas ! Certes, il peut tactiquement sembler adopter une attitude plus réaliste, mais ce n'est que temporaire. Pour s'en convaincre il faut lire in extenso la Charte du Hamas :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_du_Hamas.
Ce n'est qu'un aspect particulier de la montée générale de l'Islam (radical, mais pour moi c'est un pléonasme) qu' A. Malraux avait prévue en 1956 déjà de façon visionnaire (http://www.nuitdorient.com/n3411.htm).
"L'occident" (et Israël en fait parie, la dessus le Hamas a raison) doit s'attendre à des jours difficiles où son existence même, en tant que civilisation, sera mise en danger. l'Islam est fondamentalement une idéologie totalitaire de droit divin !

Sébastien a dit…

Certes les palestiniens ont voulu se débarrasser du Fatah. Mais cela n'explique pas tout. Ils ont montré leur adhésion massive à l'idéologie du Hamas : destruction d'Israël et extermination des juifs. Voilà une drôle de manière de concevoir la paix.

Mais en effet, désormais, plus de double langage. Mis à part le vieux Dumas, je pense que la communauté internationale va évoluer vers une meilleure compréhension de la position israélienne. Et puis finies les images de jets de pierres contre armée ultra-perfectionnée. Aujourd'hui, Israël a en face de lui un véritable état terroriste.

no more anonymous a dit…

J'ajoute que l'impasse va être encore plus bouchée par le fait suivant, à mon avis incontournable :
- les palestiniens n'obtiendront jamais autant que ce que Arafat a refusé en 2000.

Ils sont condamnés à cette réalité et semblent préférer la lutte "religieuse" (et donc à mort) à la lutte nationale (incarnée un temps par l'OLP) qui pouvait déboucher sur un compromis.

Enfin, je trouve presque indécent de la part de nos élites à inciter Israël a dialoguer avec les meurtriers de ses enfants, sans que jamais l'idée de rendre justice ne les effleure.

Ca me rappelle l'époque où nos chancelleries déroulaient le tapis rouge à Milosevic qui épurait ethniquement et qui aujourd'hui trouvent normal de le juger à La Haye. Le cynisme de la diplomatie n'a pas de limites...

que des préjugés!!!!! a dit…

Tout d'abord je voulais dire que les remarques que vous faites sur l'Islam sont stupides et sont de graves préjugés envers l'islam et la communauté musulmane. Le fait de dire "l'Islam est fondamentalement une idéologie totalitaire de droit divin ! " le montre bien.
L'islam est une religion de paix et de tolérance
mais malheuresement les médias ne montre que les méfaits de certains qui ont "dévié" la religion...et ont convaincu tout le monde que l'Islam, c'est le meurtre et tout...

Ensuite pour revenir au Hamas, je pense que son election ne marque pas une radicalisation de la société palestinienne mais plutôt une volonté de la part de Palestiniens de vouloir changer de politique (vote-sanction).

Ensuite je voulais faire des remarques à propos de certaines remarques:
"je trouve presque indécent de la part de nos élites à inciter Israël a dialoguer avec les meurtriers de ses enfants, sans que jamais l'idée de rendre justice ne les effleure." Cher Monsieur les meurtriers dans l'affaire c'est Israel! Les kamikazes qui ont commis des actes certes condamnables sont la cause directe de la politique violente et cruelle de la part de Tsahal (destruction de maisons, assassinats ciblés, emprisonnement à tort, tortures...) Les actes commis par les soi disants terroristes sont des actes qui relevent plus du desespoir que de la raison... Que peuvent faire des kalachnikovs vs la 4ème puissance militaire du monde et la 1ère puissance nucléaire de la région? Alors réfléchissez avant de taxer les Palestiniens de terroristes...

"je pense que la communauté internationale va évoluer vers une meilleure compréhension de la position israélienne."Je trouve injuste que l'on soit toujours du côté d'Israel alors qu'elle viole continuellement le droit international. Pourquoi ne pas aller dans l'autre sens, à savoir comprendre et aider un peuple qui souffre depuis 55 ans maintenant?

Pour finir nous n'avons pas à juger du choix d'un peuple d'avoir élu ceux qu'il voulait. Ils ont étaient élu démocratiquement. Pour beaucoup, c'est pas bon il ne faut plus dialoguer plus rien... Et les valeurs de la démocratie que prône les States ne sont-ils valables qu'à ceux qu'ils veulent voir gagner? Mais ce n'est pas ce genre d'attitude qui va arranger les choses dans la région...

Que Allah vous guide tout de même...

Anonyme a dit…

une chose me tient à coeur c'est de tous vous insulter éxépté la personne qui a pris partie pour l'islam, c'est une religion que vous ne connaissé pas donc vous ne pouvez pas vous permettre d'ouvrire vos gueules de travers. c'est pas parceque quelques islamistes de services font des conneries qu'il faut s'en prendre a l'Islam. le respect d'autruit est une qualité et l'irrespect est un énorme défaut que vous maniféster a travers vos paroles sans meme savoir de quoi vous parlez