Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

17 octobre 2006

Un débat social-(irréal)iste

Je viens de suivre l'intégralité du débat Ségo-DSK-Fabius, sur mon ancienne chaîne. "Débat "est d'ailleurs un bien grand mot. C'était plutôt un grand O. Ce qui frappe c'est que ce débat consacré aux questions "économiques" n'était pas un débat d'économistes, mais de "socialistes", ce qui peut passer pour une vérité de La Palisse, mais est en réalité très surprenant. On dirait que personne au PS ne pense qu'une politique sociale doit s'appuyer sur l'économie. Et que personne n'a semblé vouloir rappeler qu'il faut bien d'abord produire ce que l'on souhaite redistribuer. La seule solution- surtout si l'on veut continuer à travailler moins- c'est de miser sur les secteurs à forte valeur ajoutée et ou les gains de productivité, sont importants. Dans ce cas, inutile de vouloir retenir des entreprises qui délocaliseront de toute façon et d'autant plus volontiers d'ailleurs qu'on leur sucrera leurs aides publiques. Mieux vaut privilégier les secteurs où la France dispose d'avantage concurrentiel.
Débat de socialistes caricatural car personne n'a osé briser le consensus sur un programme dépensier et absolument irréaliste.
Par dessus le marché (!), je ne comprend toujours pas comment on peut avoir en 2006 un débat économique en France sans intégrer les aspects internationaux. C'est un peu hallucinant!
J'attendais DSK plus allant et plus moderne, mais il avait peur de passer pour droitier. Au bout du compte Ségolène Royal l'emporte à mon avis haut la main grâce à sa fraîcheur, son parler concret et proche du terrain, à un courage indiscutable face à quelques vaches socialistes sacrées (les 35 heures parfois synonyme de régression sociale!), et enfin, last but not least, parce qu'elle ose dire qu'elle n'a pas réponse à tout, ce qui est à mon sens une première venant d'un homme politique français aspirant aux plus importantes fonctions. Mais c'est vrai, au fait, ce n'est pas un homme...

6 commentaires:

Nikita a dit…

Nous avons la gauche la plus archaïque du monde ( sauf peut-être cet allumé de Chavez). Même Lula s'est rangé à l'économie de marché. Avant de dépenser, il faut d'abord avoir des rentrées, non? C'est ce que nous faisons avec notre budget familial.La gauche a définitivement perdu mon vote.Appartenant à cette classe dite moyenne, j'en ai marre d'être ponctionné depuis 25 ans et de voir l'emploi se barrer toujours ailleurs et la dette colossale de la France enfler vertigineusement. C'est mes gosses qui trinqueront, la génération babe/bobo s'en sortira égoïstement. D'ailleurs ça fait partie de ses valeurs fondamentales: "et moi,et moi,et moi!"

Anonyme a dit…

Je me suis fait la même réflexion. Drole de "débat" économique où les dépenses sont financés par la croissance qui se décrète (parce qu'on a confiance !), où on ne parle pas de produire de la richesse mais uniquement de plus consommer, où on planifie les dépenses d'argent qu'on a pas, etc.

La dette de l'Etat a été expédiée en une minute - et traiter uniquement par DSK - rien sur les PME (c'est impardonnable !), rien sur retraites à part encore lancer des concertations, rien sur les impots, rien sur le poids des dépenses de l'Etat... Et une vision du marché protectionniste digne du FN : qui a parlé en terme positif de l'Europe et de la mondialisation ? Qui a parlait de solidarité/partage avec les camarades de pays moins riches...

"Il faut d'abord produire ce que l'on souhaite redistribuer". Tout est dit.
On aurait aimé hier cette simple pédagogie et moins de démagogie !

Anonyme a dit…

Consternant ce "débat?" d'après tous les compte-rendus que j'ai lus.Les 3 candidat(e)s ont passé allégrement à côté des grands problèmes (et entre autres le trou de la sécu??)Comment le public peut-il avaler
tous ces discours tellement vides et démago.Déception côté DSK.mais il est vrai que s'il était sincère et réaliste et non plus socialiste! on dirait qu'il glisse à droite. Désespérant.
Claire. Athènes

Anonyme a dit…

Bravo pour votre intervention dans le blog de Birenbaum.
GB lui est souvent plutôt objectif mais il est clair qu'il fait une fixation sur Sarkozy.
Surtout, il a récupéré sur son blog tout ce qui se fait d'altermondialistes antilibéraux qui postent à longueur de journée et dont il est devenu dépendant pour maintenir son "blogomat"

Olenka a dit…

"Tous pourris !"
Oups...

Lorenza Haouzi a dit…

BONJOUR SYLVAIN

J'ETAIS PRESENTE CETTE APRES-MIDI A LA SORBONNE AUTOUR DU THEME DE LA RESPONSABILITE DE LA PRESSE.

BRAVO POUR VOS FORMIDABLES TALENTS D'ORATEUR SANS COMPARAISON AVEC LE DEBAT D'APRES SUR LES MINORITES OU LE SUJET A A PEINE ETE EFLEURE.

PLEIN DE COURAGE ET DE REUSSITE POUR VOTRE PROJET

LORENZA
VOUS POUVEZ ME JOINDRE A L'ADRESSE : LORENZA.HAOUZI@GMAIL.COM