Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

22 novembre 2006

Bush et le chemin de Damas

Une couverture de Time en 89: Baker, main de fer dans un gant de velour deteste perdre...

Mon attention est attirée par cette brêve de l'excellent site mediarabe.info: Un journaliste de l'agence officielle syrienne se serait renseigné sur l'assassinat de Pierre Gemayel auprès d'un journal libanais pro-syrien...près d'une heure avant les faits!
Cela semble signer le forfait.
Ce qui est le plus stupéfiant dans cette histoire, c'est bien sûr la coincidence de l'attentat contre l'héritier d'une illustre famille chrétienne avec la visite du ministre syrien des affaires étrangères à Bagdad et le rétablissement de relations diplomatiques interrompues il y a 26 ans. La Syrie revient dans le jeu, avec l'assentiment de Washington où James Baker, chef de file des "paléo-conservateurs", président du groupe d'étude sur l'Irak et opposant de la première heure de l'intervention est désormais l'homme qui compte. Ses préconisations ont été mises en musique avant même d'avoir été officiellement présentées au président: Appeler à l'aide la Syrie et l'Iran. Surtout la Syrie.
Un analyste néo-con comme Laurent Murawiec (Hudson institute) me confiait hier que la réponse des républicains et de Bush à leur défaite cinglante aux élections, avait été de capituler dans l'heure et sans conditions devant l'axe du mal. Cela s'appelle la fin du voyage pour ces intellectuels idéalistes venus de la gauche et qui avaient misé sur Bush-fils pour appliquer leurs théories en matière de politique étrangère.
C'était bien la peine, en effet, si c'était pour dérouler aussi vite le tapis rouge à tous les dictateurs de la région. Demain faudra-t-il s'accomoder d'un Iran nucléaire pour avoir la paix en Irak?
Cela démontre à nouveau la cécité américaine en matière de politique moyen-orientale. D'une certaine façon la recommandation des néo-conservateurs n'était pas incohérente: Un changement de régime en Irak sans aller aussi à Damas n'avait guère de sens. C'est aussi l'avis d'un "réaliste" comme François Géré qui était de passage, lui aussi, à France 24 hier pour un "pilote", une émission non diffusée (qu'il en soit encore remercié).
Mais alors combien de soldats fallait-il envoyer? Et les Etats-Unis ont-ils vraiment la capacité de se projeter partout en même temps? Les pays arabes agités de rivalités tribales, minés par la corruption ont-ils la larme à l'oeil lorsqu'on leur parle de démocratie, surtout si celle-ci commence par avoir l'apparence d'un GI? Ils veulent peut-être qu'on les débarasse de leur tyran (en tout cas en Irak), mais est-ce pour adopter le parlementarisme?
Il en va différement avec le Liban. Et là, le soutien au mouvement démocratique libanais, fait avec le consours de la France a été plus efficace. Hélas, les nouveaux maitres de Washington ont l'air prêts à abandonner le mouvement du 14 mars à son triste sort en échange d'un petit service syrien en Irak. Après tout, Bush père avait bien lâché les chiites irakiens après la première guerre du golfe, alors qu'il leur avait promis sa protection.
Si ce scenario noir devait se vérifier, ce qui n'est pas sûr compte tenu de la combativité et du courage incroyable montré quotidiennement par les anti-syriens du Liban, alors on pourrait bien très rapidement regretter le temps des "néo-cons".

3 commentaires:

all a dit…

W a-t-il attendu la victoire démocrate pour s'apercevoir que l'Iraq avait une frontière avec l'Iran et une autre avec la Syrie ?
Une fois de plus se sont les libanais qui vont faire les frais de la politique incohérente de l'administration US au moyen-orient.

mikiane a dit…

Probable que le Liban fasse l'objet d'une attention toute particulière de Chirac ces prochains mois : une des rares crise qui serait une "solution" pour se faire réelir.

Il faut esperer que les medias ne tomberont pas dans le piège de présenter Chirac comme le sauveur 'bis' d'une France sur les champs de bataille.

Le texte complet sur la question est dispo sur http://blog.mikiane.com/static.php?page=static061129-231105

Laser a dit…

Une chaîne taillée sur mesure pour le monde arabe, tu vas être mal Sylvain