Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

25 mai 2005

carnet de route en Israël (2)

Jeudi. Tel-Aviv, la "Big Apple" de la Méditerranée.



"La ville qui ne dort jamais". Tel Aviv n'a pas volé son surnom. Je ne sais pas, d'ailleurs, quand, du jour ou de la nuit, elle s'offre le mieux à nos regards et à nos fantasmes. La beauté des filles, les plages, le soleil, la vie nocturne évoqueraient Rio de Janeiro. Mais Tel Aviv revèle de plus en plus sa parenté avec New York. Après tout, elle n'est que la deuxième ville juive du monde, après la mégalopole américaine! C'est peut-être cela qui donne aux deux cités, malgré une évidente différence de latitude et de climat, cet air de famille. Tel Aviv, surgie du sable il y a presque un siècle, suit bien la voie de son aînée. Elle vient d'être classé par l'Unesco au patrimoine mondial, en raison de son architecture typiquement représentative du Bauhaus.
Comme à New York il y a 20 ans, la rénovation urbaine progresse vers le sud, la hausse des loyers poussant irrémédiablement la jeunesse bohème et vaguement artiste davantage vers Yafo (Jaffa), la ville arabe, ou, me dit S.
"Il est de plus en plus difficile de distinguer un jeune musulman d'un jeune juif." A part, peut-être si on parle de politique et encore...Je vais encore faire hurler mais en dépit des discriminations indiscutables, on peut parler d'une "intégration" remarquable des arabes israéliens. Là encore, cela donne à penser...
Revenons au tourisme "chic". Sheinkin, la rue des boutiques de créateurs extravagants serait un peu l'équivalent de Houston street, à Manhattan. En dessous, donc, se trouve le Soho "telavivien": Neveh Tsedek, Florentin et leurs cafés et restaurants branchés (Je recommande Nana Bar, Nanoutchka, ou, plus au nord, Escobar) ou l'on dîne en belle compagnie et très convenablement en buvant un verre de (bon) vin israélien (je reviendrai sur cet aspect capital!). C'est l'une des choses qui surprend le plus le voyageur français: Fini l'obligatoire sandwich de falafel! Désormais,on mange réellement bien en Israël, et -autre point commun avec NY- on y trouve à peu près toutes les gastronomies du monde. En fait, tout ceci (la gastronomie, la viticulture, le développement urbain, etc...) s'explique par le même phénomène déjà engagé au moment de ma dernière visite, il y a huit ans: l'émergence d'une classe moyenne aisée, voire riche, sous l'effet du vent de libéralisation économique. Je ne fais que constater les choses, sans idéaliser, et je suis bien conscient que la société israélienne est de plus en plus inégalitaire. Par ailleurs, cet argent n'est pas forcément toujours synonyme de civilisation. J'ai malheureusement assisté, au Velvet, une boite tendance, à une scène assez navrante: un de ces "nouveaux riches", hélas d'origine française, s'est mis à asperger les tables voisines de "Dom Perignon". Il a failli s'en suivre une bagarre générale. Les "arrosés", qui avaient moins consommé, ont été priés de quitter les lieux. Et moi, écoeuré, j'ai décidé de rentrer me coucher.
Israël, est en tout cas, malgré la guerre, une société extraordinairement dynamique, comparable aux nations européennes disposant du meilleur niveau de vie. Une révolution qui a pris moins de vingt ans. Assistera-t-on au cercle vertueux décrit par les économistes classiques, l'enrichissement des uns profitant finalement aussi aux classes défavorisées? On verra bien, et la paix en sera une condition préalable. On comprend mieux, en tout cas, qu'à Tel Aviv, l'hédoniste, on rencontre surtout des partisans du retrait des territoires occupés. Sur cela aussi, j'aurais bientôt l'occasion de revenir.

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
on a du se croiser quelques fois entre votre départ et mon arrivée à LCI. En revanche, j'ai plus travailler avec votre femme ou compagne. Je vis aujourd'hui en Israël, et autant vous dire que je me régale avec vos blog sur Tel Aviv. A quand les prochains, sur d'autres sujets !! Et si vous avez le temps je suis partant pour vous faire découvrir d'autres endroits. Bon séjour

Anonyme a dit…

Cher Monsieur
Indiscutablement, vous garder l'odieux ton de La Chaine Islamique.
Mais de grâce,expliquez-nous, comment on intégre les juifs dans les pays arabes,et particulierement vos parents où les miens. Je vous signale que mon père Maître de musique en Algérie avait été assassiné à Constantine le 22/06/61,CRIME CONTRE L'HUMANITE par les odieux nervis du f.l.n
Nous n'avons jamais été autorisés à nous recueillir sur sa tombe.
Faites votre point avec l'HISTOIRE afin d'éviter qu'avec le pouvoir rasciste et fascite algerien, de l'amnésie l'on ne sombre dans l'Alzheimer.
Docteur Jacob-David LEYRIS

P.S J'ai décidé en tant que son héritier,d'abandonner le titrede "Cheikh",désignant desormais "assassins" pour celui de Maître dans son acception première.

guigui from paris a dit…

Yo sylvain,

Tres sympa ce report number two sur tel aviv, trop succins mais bon on va pas ce plaindre...

Manque un petit portfolio pour que ce soit top

les frenchy ont ils la cote auprès des israeliennes ?


ouriel a dit…

commentaire fidele de la vie a tel aviv. Francais vivant depuis 2 ans dans cette cite energetique je sens effectivement plus de ressemblence entre tel aviv et NY que tel aviv et PARIS. Je mettrai un bemol sur l integration des arabes mais il est clair que de nombreux pays occidentaux (suivez mon regard) devrait prendre exemple. Nos medias oseront ils en parler un jour??

titi a dit…

sylvain est tres telavivien , chicos bourgeois et gauche bobo , la seule discrimination contre les arabes en israel , c'est qu'ils ne risquent pas leur vie pour le pays , sy

titi a dit…

allez sylvain rentre vite dans ton cher pays , tu sais cette france qui respecte tant les juifs et qui t'adore surtout quand tu officie sur la chaine pro islamique de bouygues , tes amis verts et bruns te preparent des lendemains de reve

Sylvain Attal a dit…

je suis un peu surpris et confus devant le ton de certaines réactions. Le ton de la chaine "islamique"...la gauche bobo, les arabes. visiblement on me reproche soit d'être "ultrasioniste" soit au contraire d'avoir des amis verts bruns. Faudrait savoir...Question: avez vous été plus loin que le titre?

Anonyme a dit…

Et vous avez vous été au bout de cette très courte missive plus loin que La CHaine Islamique?
Dr Jacob-David Leyris

Carl a dit…

Bonjour,

Je ne comprends pas vraiment comment à partir d'un carnet de route différent de ce que l'on nous relate quotidiennement sur l'actualité de cet état,le forum associé attise de la nervosité voir même un manque de respect de la part de ces intervenants.

Enfin, réjouissons nous que Sylvain Attal, journaliste qui n'a plus sa réputation à faire dans le métier, nous relater une histoire
, l'histoire d'une ville qui nous est montré sous un angle plus positif que d'habitude.

Sylvain Attal est la deuxième personne qui me relate la beauté de cet Etat et son carnet de route me donne plus envie encore d'y aller.

Merci pour cette découverte.

Anonyme a dit…

Carl de Canada ?

DS a dit…

Je n'avais pas compris l'astuce "La Chaine Islamique = LCI" ! Quelle subtilité ! C'est digne des meilleures blagues de Le Pen. Quant à la confusion entre la situation actuelle en Israël et celle d'il y a 40 ans en Algérie, elle tient pour le moins du grand écart. Mais après tout, l'argument n'est pas nouveau: tous les Arabes sont les mêmes partout, n'est-ce pas, ils sont fourbes et haineux, et aucune entente n'est possible avec eux. Drôle de vision de l'humanité et de l'histoire...

NAKBA a dit…

Et apres vous etes etonné que les "Arabes"ne vous estime pas.Plus raciste que vous"juifs"!!!!!Pour l'Algerie,chacun avait son camp.Le FLN etait là pour liberé son pays d'une occupation mais ça,j'ai l'impression que personne ne veut ne le comprendre.Le FLN a combattu les Français et non les juifs et depuis la loi crimeux,vous etiez devenué bien Français non?Mal de juif etaient avec l'OAS.Il ne faut pas trafiquer l'histoire comme le font les sionistes en PALESTINE OCCUPEE.

Anonyme a dit…

..palestine occupée... humm désolé sylvain attal de devoir participer à ce forum qui prend la tournure d'une polémique sur les relations israelo arabes.... mais j'ai décidé de ne jamais laisser passer une occasion de rectifier des âneries propagandistes sur le sujet..
pourquoi lorsqu'il s'agit de la Palestine ( qui au demeurant n'est pas plus juive qu'arabe, et inversement) omet-on systématiquement de préciser, qu'au début du XXe siècle (voyez vous je ne remonte pas à l'époque de Moïse...), ce que l'on nomme Palestine, ce que la terre entière connaît sous le nom de Palestine, est un territoire très vaste, qui englobe notamment la totalité de la Jordanie actuelle , Israël et les "territoires palestiniens" actuels..
quel arabe , ou quel occidental, fut il d’extrême gauche… a t on une seule fois entendu dire, que le royaume hachemite de Jordanie avait "occupé", "spolié, "ruiné", "volé" cette terre aux palestiniens.
cette Jordanie, celle que nous connaissons aujourd'hui est formée de 79% de la superficie de La Palestine !!!!!!!... l'Histoire c'est l'Histoire. elle ne s'écrit qu'une seule fois, même si elle subit toute sorte de déformation... le fait est , que ce qui pose essentiellement problème est la présence juive en tant qu'état... aussi petit soit il.... (il faut noter qu'Israël est grand comme la Picardie).... et que les terres arabes sont immenses... bien sur elles ont été conquises sur d'autres peuples… et pas par l’opération d’un vote des nations.. mais par la force, et la violence… !!.. mais ça, visiblement ça ne pose aucun problème à personne...... enfin, bon, ceci dit moi j'étais venu sur ce blog pour glaner quelques info sur le quartier de neve tzedek, auquel j'ai trouvé un charme fou, lors de ma dernière visite il y a deux ans... il y avait alors encore beaucoup de chantiers, des ruines en voie de réhabilitation, ou des ruines tout court... mais l'on ressentait déjà qu'il se passait quelque chose dans cette partie de Tel Aviv, qui ne ressemblait à aucune autre.. pas de style Bauhaus, ou tres peu.. les bâtisses anciennes datent à mon avis de la fin du XIX, dans un style teinté d'orientalisme, mais aussi un peu de l'occident.. il faut voir le musée shimon rokach.. cet endroit était la maison de Shimon Rokach, un des premiers résidants de cette partie de la ville nouvellement créée en périphérie de jaffa. dans les année 1880... à cette époque, on désignait les juifs de cette région "palestiniens" ça ne choquait d'ailleurs personne.. les juifs de la diaspora parlaient de retourner en Palestine, et y avait parfois de la famille.. palestinienne (juive bien sur)... si on avait dénommé "Palestine Juive" (plutôt qu"Israël), et Palestine Arabe (plutôt que Palestine tout court) les deux pays que l'on voulait créer en 1947, cela eut il changer quelque chose à l'Histoire? non, dans le sens ou a priori les arabes ne voulaient pas d'état juif souverain, mais "oui", dans le sens ou du coup, on n'aurait pu affirmer que les "israéliens" occupent la Palestine, cela n'aurait eu aucun sens.... on aurait dit ... "les juifs" ont volé un état aux arabes... ou un truc du style.....
en tout cas... je vous conseille vivement Neve Tzedek... si d'ailleurs qqun connait un hotel ou une chambre d'hote sympa (mais d'un bon standing please), alors ça m'interresse... merci, et bizzzzzzz à tous... enfin, sauf les haineux

ps... oups je n'avais pas vu que ces commentaires datent de 2 ans... je viens de faire un bond dans le temps, sans m'en apercevoir.... terrible..