Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

28 juin 2005

Nettoyage, n.m.



Vive controverse entre les chroniqueurs d' "On refait le monde", la semaine dernière au sujet de l'emploi par Nicolas Sarkozy du mot "nettoyer". Nettoyer la Courneuve, des voyous qui règlent leurs comptes à coups de flingues sans s'apercevoir que des gosses de onze ans sont là au milieu, quelle idée les morveux, à nettoyer justement la voiture de leur papa, pour leur fête.
Nous avons été mis en minorité, ceux d'entre nous qui avons déclaré ne pas être choqués par l'emploi de ce terme, mais plutôt par l'absence de résultat dans le nettoyage, au "karsher" pourtant. Et pour cause puisque Sarkozy avait envoyé un faire-part de descente aux voyous... Pouvait pas se taire avant d'envoyer les flics? C'est encore la preuve qu' il tient davantage à l'effet d'annonce et aux conséquences sur sa propre image qu'aux résultats, notre sauveur de dans deux ans. Putain, deux ans...
Oui, la majorité de mes confrères estimaient fâcheux ce terme, ou plutôt facho, Cabannes (l'Huma) m'a dit que je parlais comme le FN, puis s'est excusé. Bon c'est la loi du genre, on est là pour polémiquer, alors parfois on va trop loin. Faut pas se formaliser, mais quand même ça m'a énervé.
La discussion s'est même prolongée jusqu'à notre dîner de fin d'année. "
Nettoyer, m'a-t-on dit, c'est trop connoté, ça rappelle trop de mauvais souvenirs. " Quoi? On n'a plus le droit de nettoyer? Je vire ma femme de ménage? Les nettoyages à sec vont bientôt disparaître? La propreté des rues aussi? Non bien sûr, c'est quand ça s'adresse à des banlieues peuplées d'Arabes qu'il ne faut pas dire qu'on va nettoyer. Chez eux ça doit rester sale. Pourquoi? Parce que ça rappelle le langage de la guerre d'Algérie. c'est encore frais ce qu'on leur a fait. Le nettoyage ethnique, aussi. Alors là, j'ai dit, vous n'avez pas compris, c'est pas les habitants qu'il veut nettoyer, Sarkozy, c'est les voyous! Ils doivent être d'accord les habitants, j'imagine. C'est leurs enfants qui crêvent! A moins que vous pensiez qu'ils ont moins droit à la sécurité que les administrés de Sarko à Neuilly?
Il paraît que des gens qui m'entendent trouvent que j'ai viré sarkozyste. Je les rassure. ce n'est que son discours que j'approuve pas son action. Et encore, pas tout son discours. J'aurais envie de critiquer davantage ses propos sur la religion (voir "Tableau d'honneur gouvernemental"), ou bien sa scandaleuse transgression de la séparation des pouvoirs, lorsqu'il demande de sanctionner un magistrat qui a appliqué la loi en remettant en liberté un récidiviste. Aujourd'hui, je me dis simplement que la gauche n'a absolument rien compris à ce qui lui est arrivé le 21 avril 2002. Pourtant elle avait semblé faire son aggiornamento, sous l'influence de Julien Dray, de Bruno Le Roux et de quelques autres, en observant que puisque l'insécurité frappait d'abord les plus fragiles économiquement, ce devait devenir une priorité de la gauche. Mais voilà, depuis ce sont les gauchistes, type Besancenot, qui disent le Bien à Gauche. Ils préfèrent brosser l'électorat fonctionnaire dans le sens du poil que l'électorat populaire. Tant qu'il en ira ainsi il n'y aura pas de Tony Blair français. Et les même causes produiront les mêmes effets.
Ce que je crains, c'est que dans cette affaire aussi, la gauche bien pensante, celle du Mrap et de la ligue des droits de l'homme, celle des "indigènes de la République", n'estime que les voyous des banlieues sont des victimes de la société post-coloniale raciste et ultra-libérale et que le Karsher, dans leur cas, soit un outrage de plus. Il y a même quelqu'un qui m'a dit: "
Karsher, c'est connoté ça aussi, ça sonne comme Kasher". Oulala...

PS: au sujet de l'imam de Vénissieux, ("Peut-on juger le Coran?") une lectrice -que je crois bien connaître- fait observer que l'imam aurait du être jugé depuis bien longtemps pour polygamie. Elle a bien raison de rappeler ce point sur lequel j'aurais du insister. Quand à Ivan Riouffol,
dans Le Figaro, il fait bien de rappeler le cas de Louis Chagnon ce prof d'Histoire scandaleusement sanctionné et condamné pour avoir fait une description historiquement juste mais sévère de Mahomet, insupportable pour les musulmans, et le Mrap qui l'avait poursuivi. Les juges ont estimé qu'il avait moins d'excuses qu'un imam inculte qui dit que le Coran permet aux hommes de battre leur(s) femme(s).

14 commentaires:

sylvain bro a dit…

Arabes ou pas, c'est quand même le terme "nettoyer" qui est génant, on dirait du Poutine dans le texte : "On ira les flinguer jusque dans les chiottes". Il est pas stupide Sarko, il sait que ça parle au peuple surtout celui qui voté Lepen au premier tour de 2002, il travaille avec des sondages lui aussi...
Ok en ce qui concerne la posture du PS devenu un club de commentateurs dont les sujets favoris sont les faits et gestes du futur candidat Sarkozy : un vrai programme.

all a dit…

Voici la phrase de M.Sarkozy à propos de l'affaire Gateau :
« En conseil des ministres ce matin, j'ai demandé au président de la République de demander au garde des Sceaux ce qu'il allait advenir du magistrat qui avait osé remettre un monstre pareil en liberté conditionnelle »
Sur REUTER
Pas de quoi le vouer aux gémonies.

Et aujourd'hui rebelote

Au fait, le juge Burgaud (vous savez : Outreau) a été muté à la « section de l'exécution des peines » et a bénéficié d'une prime au mérite comme ses collègues.
Le monde des magistrats c'est le parangon du corporatisme, il faut ne-tto-yer

Anonyme a dit…

Alors Sylvain Attal célà à du te faire plaisir ce mot"nettoyer" pour ce qui concerne les Arabes.Si c'etait LE PEN qui aurait osé dire ce mot,il aurait éte traduie en justice.Mais pour toi du moment que c'est pour les ARABES!!!Célà rappel certaines paroles de l'armée SIONISTES.

sylvain bro a dit…

"Le juge qui a remis en liberté le meurtrier de Mme Cremel devra payer pour sa faute." Nicolas Sarkozy (Juin 2005)

sylvain bro a dit…

Pour un article sur les petits signes fait en direction de l'électorat d'estreme droite, c'est un peu provoc cette main sur la photo... Peut-etre est-ce moi qui ai l'esprit mal tourné ?

Sylvain Attal a dit…

Il y en a qui ont du mal avec l'ironie, même photographique.
Par ailleurs, dois-je supprimer les messages trop bêtes. Je m'interroge...

sylvain bro a dit…

On peut etre ironique et provocateur... ce n'est pas incompatible M. Attal

Anonyme a dit…

vivant a l'etranger, je suis toujours a l'affut des neologismes de la langue francaise. Un des derniers en date est sans conteste "geometrie variable" qui est en soi "a geometrie variable", puisque parfois il recouvre l'idee de discrimination et parfois celle de correction politique...: Edgar Morin versus Le Pen, l'imam de Venissieux versus le depute vert scandant "Hamas vaincra". Dieudonne versus Sarko...Et la geographie alors, on en a le tourni, on perd le nord! A propos, Alors qu'en France on debat sur la question de savoir si c'est juger ou non le Coran que de juger un Homme qui dit en expliquer la Parole, en Russie, on se propose sans complexe de juger le Shulkhan Arukh et ca n'emeut personne. Il est vrai que la-bas tout le monde sait que le nord se trouve en Siberie...

DP a dit…

"dois-je supprimer les messages trop bêtes. Je m'interroge..."

C'est bien ! Vous n'arrêtez pas de vous interroger : peut-on juger le Coran ?, doit-on censurer les contradicteurs mal élevés ? Que de questions ardues !

Je vous suggère de commencer par répondre aux critiques des lecteurs - aspect essentiel de tout blog - et de ne pas vous contenter des commentaires allant dans votre sens et émanant d'intervenants que vous pensez "bien connaître".

cf. votre note précédente.

sylvain bro a dit…

Et les deux ministres de l'Interieur qui ont baissé les effectifs de police de 30% à la Courneuve depuis 2002 devront-ils payer eux aussi ?
Les parlementaires qui ont voté les lois ayant permis de relacher un recidiviste seront-ils lynchés sur la place plublique ? Combien de temps encore le joueur de pipeau Sarko arrivera t'il à monopiliser le debat publique avec ses salades ? Y'a t'il risque de petage de plomb chronique comme avec l'institutrice du petit Sidi Ahmed invité à aller se faire voir dans un autre pays.

Anonyme a dit…

bonjour, message à D.P. de la lectrice que Sylvain Attal pense "bien connaitre": cher D.P. je voulais simplement faire remarquer à S. Attal que les violences faites aux femmes n'intéressent souvent- et ne dérangent - que quand la religion s'en mêle trop fort ; la preuve tout le monde se fiche qu'au mépris de la loi l' iman de Vénissieux soit bigame.; ce que Sylvain Attal avait lui aussi oublié, emporté par sa fougue . Si c'est ça passer la brosse à reluire , nous n'avons pas la même vision des choses; cela dit rien de plus facile que d'être adepte de la brosse en chiendent , surtout planqué derrière l'anonymat d'un blog , ou du karcher, mais ça vraiment ce sera sans moi; je l'avoue c'est beaucoup trop lourd pour mes petits bras. Salut. Catherine A.

DP a dit…

Bon je ne vais pas en faire tout un forum (deroc@tiscali.be pour éventuellement discuter)
mais, rapidement, chère Catherine A.,

Vous avez raison : vous n'êtes pas une "fan" béate de S. Attal et votre message n'était pas une simple approbation mais une précision sur un aspect des choses qu'il n'avait pas abordé. Merci de cette précision ;-)

Ce qui me déplait, sur le fond, c'est que la note "peut-on juger le Coran" a suscité plusieurs réactions argumentées qui sont restées sans réponse.

Chonologie succinte et satirique de l'affaire : L'auteur écrit

"quel scandale quand même ce type est relaxé maintenant c'est sur les arabes vont tous cogner sans complexe sur leurs cinq femmes respectives, d'ailleurs au fond est-ce que c'est pas même écrit dans leur Coran la tous ces trucs ?"

Les lecteurs réagissent. Ensuite,

"Vive le Karsher ! Quel dommage que Sarko ait prévenu qu'il allait s'en servir pour nettoyer, y'aura pas l'effet de surprise :-( ah oui à propos dans la dernière note, j'ai oublié de préciser que de toute façon le type en question aurait du être condamné pour polygamie, merci à X de le rappeller, d'ailleurs je crois que c'est une copine :)

Ce n'est pas ça, selon moi, débattre avec ses lecteurs. Je précise que je ne cherche pas la bagarre verbale avec qui que ce soit. Je pense que nous parlons de sujets de société graves et sensibles. L'objectif général est que la discussion avance. Or j'estime que les propos de comptoir sur "les arabes", "l'islam" et "les voyous de banlieues" que l'on trouve sur ces pages l'enlisent au contraire dans l'entre-soi et l'amalgame facile.

Bref, je ne vous lirais plus cher Sylvain Attal ( à part les jours à venir pour voir si vous aurez répondu ou plutôt censuré et ainsi résolu votre dilemne ) et vous souhaite néanmoins une bonne soirée ainsi qu'à Catherine A, que je suis sur de ne pas connaître, hélas !



DP

Sylvain Attal a dit…

DP regrette que je n'ai pas répondu à sa réponse sur le Coran. DP deteste que l'on ne le considère pas assez.DP veut qu'on le regarde davantage. Désolé, c'est vrai je ne suis pas très "habermasien", je le confesse, plutôt kuderien en la circonstance en tout cas. . ET bien non, je ne suis pas obligé de répondre à tous les messages. Mon temps est limité. Tenir un blog ce n'est pas être tenu en laisse pas ses lecteurs. Je réponds quand j'ai le temps et l'envie de répondre et à qui j'ai envie de répondre. N'en déplaise à DP qui a tout loisir de ne plus lire ce blog cela ne me fais ni chaud ni froid.
DP n'est pas très sûr de lui. Il a du penser que je le visais directement en me demandant si je devais supprimer des messages trop bêtes. Il a bien peu confiance en lui. Non je ne trouvais pas son post trop bête. Il s'agissait de celui d'un lecteur visiblement analphabète et musulman (arabe?). (Et oui ça peut se trouver!) qui pense que je soutiens les tueurs d'Arabes et que je trouve bien tout ce que font les Juifs!
J'ai finalement décidé de ne rien censurer. Je ne sais pas si j'ai bien fait.

Adel a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.