Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

08 septembre 2005

Dieudonné ou l'antisémitisme au second degré



La confirmation, en appel, de la relaxe de Dieudonné pour son sketch antisémite conforte ma conviction que ces affaires ne gagnent rien, sauf les agressions physiques, à être portées devant les tribunaux.
Comprenez bien:
1/ Je pense que Dieudonné n'est pas seulement antisioniste et anti-israélien, comme le prétendait ce matin encore une journaliste d'une radio de service public qui ne parvenait pas à masquer son soulagement. Il est bel est bien antisémite et même dangereusement, puisqu'il à l'ambition, comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, de fédérer autour de lui, sous habillage humoristique, un parti antisémite. Ses réunions publiques sont ses spectacles ou on se marre bien sur le dos des juifs, en toute bonne conscience donc puisque c'est pour rire. Ben voyons...
On pourrait parler d'un antisémitisme de second degré, comme il y a dans le droit pénal anglo-saxon des homicides de premier et de deuxième degré. Or nos tribunaux, nos juges, ne disposent pas des outils conceptuels et juridiques nécessaires pour trancher ces affaires. Notre arsenal de lois antiracistes, déjà l'un des plus répressif qui soit, n'est ni efficace ni adapté et ne le sera jamais sauf à apparaître encore plus comme une atteinte à la liberté d'expression. Tout simplement parce que les propos antisémitisme au premier degré sont devenus extrêmement rares. L'antisémite au premier degré a compris qu'il serait infailliblement condamné, donc il se doit de présenter différemment ses prises de positions. D'utiliser "l'understatement", la litote..ou le rire qui n'est pas la même chose que l'humour, comme chacun devrait le savoir.
Le registre de l'antisionisme total lui fournit un contexte idéal pour être compris par son auditoire (déjà acquit) à son antisémitisme, sans s'exposer à des représailles juridiques.
Dieudonné est un cas limite. En faisant mine de se retrancher derrière la licence de l'humoriste il profite d'une jurisprudence constante. Pour les tribunaux on peut rire de tout. Ils ont raison d'ailleurs, mais comme disait Pierre Desproges, pas avec n'importe qui. C'est là ou Dieudonné est plus que douteux. Le fait que la présidente de la cour se soit sentie obligée d'assortir son arrêt de relaxe par un jugement moral montrant qu'elle réprouvait Dieudonné est à la fois regrettable (la morale ne devrait rien à voir là dedans surtout quand il est flagrant qu'elle contredit instantanément une lecture du droit) et montre le désarroi des juges face à ces affaires.
2/ Si ce n'est pas à la justice de condamner Dieudonné, c'est la société, notamment ses médias qui devraient le faire. Pour le coup au nom de la morale et en prenant enfin conscience de nos responsabilités face à un politicien manipulateur. Aucun animateur de télévision ne devrait l'inviter. C'est à peu près le cas, me semble-t-il, depuis le début de cette polémique. Mais il y a fort à parier que Dieudonné se servira de cette nouvelle relaxe pour conforter sa paranoïa victimaire ("je suis victime d'un complot, d'un acharnement") et comme une autorisation pour continuer son oeuvre nuisible. Certains animateurs de talk Show ne tarderont pas, en ce qui les concerne, à refaire venir sur leur plateau un homme sulfureux qui vient d'être blanchi (pardon du jeu de mot) par la justice. Qui pourra encore le leur reprocher?
Le ton du papier de France Culture ce matin, en était un début d'illustration. A suivre avec l'affaire Edgar Morin qui a su mobiliser en sa faveur le monde intellectuel.
S'en remettre à la justice pour s'exonérer de ses responsabilités morales et politiques est un très mauvais signe. C'est celui que donne les médias mais aussi les inconditionnels de la judiciarisation de ces affaires. Le combat se mène ailleurs que dans les prétoires.

20 commentaires:

Stéphan a dit…

Salut,

J'ai aussi écouté France Culture ce matin et ce que j'ai entendu dans le papier de la journaliste, ce ne sont pas des excuses sur le discours puant de Dieudonné mais plutôt une critique du ton moralisateur de la présidente à l'issu du prononcé de la décision.
La justice n'est pas là pour dire la morale mais pour dire le droit, c'est bateau comme phrase mais c'est heureusement ce qu'on lui demande.

Anonyme a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec vous. Justice ne peut pas toujours rimer avec morale, et la judiciarisation entraine des postures victimaires, ce qui est cocasse pour des gens dont le fond de commerce est justement la soi-disante excessive victimisation des Juifs (Morin, Dieudo, et Ménargues en st les meilleurs exemples).
Toutefois, cette judiciarisation, si elle aboutit souvent à des échecs, permet à la polémique de se solenniser, attire les médias, et les force à prendre position. Ds le cas Dieudo, serait il persona non grata si aucune procédure n'avait été engagée ?
Sinon, sur le fond, il me semble que depuis ce sketch, Dieudo est allé bcp plus loin ds sa croisade. Je suis d'ailleurs surpris que personne n'ait réagi quand, sur le plateau d'Ardisson, il a pu laisser entendre qu'Israel avait propagé le SIDA en Afrique (reprenant faussement naivement les allégations de Wangari Maathai, prix Nobel de la paix 2004).
Bref, de ttes façons, toute la difficulté de cette affaire, c'est que Dieudo n'était pas seulement attaqué pr ce skecth, ms puor l'"ensemble de son oeuvre" : les Juifs et les Negriers, Ben Laden mon amour, j'en passe et des meilleurs. Et que ce skecth, pris isolément ne justifiait pas une condamnation. Mais ça justifiait une prise de conscience collective et grace à ce genre d'action, Dieudo est désormais grandement décrédibilisé.

Roger a dit…

Il est pathétique de voir de petits juges incultes et des journalistes partisans s'en prendre à l'immense Edgar Morin. Cet homme est remarquable par son érudition, son courage et sa défense des opprimés. Il fait honneur au peuple juif.

denis.tl a dit…

c'est définitif, les juifs n'ont pas d'humour...
et vive la censure comme vous allez me censurer...

Fabric Fabriki a dit…

Très bonne analyse, bravo! En plus, je note que vous avez de très bon goût musicaux.

Anonyme a dit…

Bonjour, bravo pour votre blog, on ne pense pas la même chose de Dieudonné, mais le web est là pour s'exprimer.

Cordialement,

www.tvdieudo.com

seraphin a dit…

je ne pense pas que dieudo soit anti-sémite ( m'ailleur c'est tres con de dire ca , les peuples sémites sont les mulsumans et les juifs réuni..ce qui prouve l'inculture des gens de ne méme pas savoir cela ).perso j'ai bcp rire a son spéctacle "mes excuses" et j'ai compris sont discour. l'humoure n'a pas de limites , il n'y a que des gens limités.
voila mon ptit point de vu.

shaftel a dit…

Tout d'abord, Cher M. Seraphin, ce ne sont pas les peuples qui sont sémites, mais les langues... Abstenez-vous de vos commentaires sur "l'inculture des gens"...
Ensuite, il apparaît tout à fait certain que Dieudonné est antisémite. Le mot ne doit pas être galvaudé. Pas plus qu'une critique contre la politique du gouvernement israélien n'est de l'antisémitisme, affirmer que les "juifs sont d'anciens négriers reconvertis dans la finance" n'est de l'antisionnisme. C'est juste bête et faux. Les mots ne doivent être amalgamés, ni dans un sens, ni dans l'autre. Et ils ont une étrange à l'être, par les imbéciles réducteurs de tout bord, dans un sens, et dans l'autre. Dans l'émission sur Dieudonné qui était passé, il y a un peu plus d'un an sur France 2, on voyait Dieudonné discutait politique avec un de ses amis, écrivain d'extrême gauche dont le nom m'échappe. Cette sympathique personne expliquait que les juifs, partout où ils vons, sont haïs de puis 3000 ans, "ils devraient peut-être se demander pourquoi"... Si cette personne suggère que la Shoah est la faute des juifs, alors cela n'a pas grand chose à voir avec la création d'un foyer juif en Palestine, ni donc avec l'antisionisme. Que ceux qui sont sincèrement persuadés de l'innocence de Dieudonné, aillent lire des livres d'histoire sur l'esclavage et, surtout, lire "La France Juive" de Drummont, classique de l'antisémitisme d'extrême droite à la française, ils y découvriront d'étranges similitudes ...

PhiL a dit…

dieudonné a derapé de nombreuses fois, mais ces spectacles sont droles. 'on rit sur le dos des juifs' etc, faut arreter serieux, c'est vrai mais on a le droit et on la toujours fait vis-à-vis de nimporte qui, ya pas une censure spéciale pour les juifs c'est quoi votre trip la ?

cds2000 a dit…

Personnellement, je trouve tres drôles les spectacles de dieudo... mmc si ceux-ci constituent, il est vrai, en qq sorte une tribune politique.
Partant de là, il est qd mm un peu facile de stigmatiser les spectateurs en mechants jeunes hostiles pro-palestiniens! de la mm maniere, comme je l'ai vu à travers la lecture de plusieurs sites, forums, il serait tant de comprendre qu'on peut critiquer la politique d'un etat sans être taxé de racisme envers le peuple de ce mm etat!

Anonyme a dit…

je n avais pas vu "mes excuses" et j ai ete hilare pendant une heure et demi.cependant je puis comprendre ke certaines personnes d obedience juive n ai pas rit autant que moi,le drame de cette affaire etant que plus certains s en prendront a dieudonné en tant ke "grand porteur de la parole antisemite" plus ce genre de spectacles me fera rire car on se rend vite compte k il y a certaines verité derriere tout ca de la meme facon k il y a des verité dans ce k ont pu dire Sarko,Rabin,Arafat etc.perso je pense ke dieudo est antisemite envers les juifs cons,raciste envers les blancs cons,meprisant envers les noirs cons etc c comme ca ke je le percoit.bref il est vrai ke emettre des critiques contre Israel est un jeu risqué au niveau diplomatique ou meme entre amis(g pu faire l experience du "tais toi de tte facon t as tort lol").Donc dieudonné pose de vrai question sur le comment vivre ensemble au travers des religions:c pas demain la veille!
ps:tres sympa ce blog

Anonyme a dit…

dieudonné antisémite....... ceci car il a fait un sketch qui visait les juifs. Je pense que ceux qui partage cet avis n'ont toujours rien compris. Il est simplement question d'humour. Lorque elie sémoun ou nimporte quelle personne se permet de raconter une blague sur les arabes les noirs ou les chinois toute la plèbe s'autorise a rire sans qu'on lui fasse aucun reproche. Il est tout simplement des sujets en france sur lesquels on ne nous donne pas le droit de rire et les juifs en font parti. D'accord c'est un peuple qui a souffert d'accord la france s'implique tete baissée dans le respect du peuple juif et ceci car elle a participer a sa déportation durant le régime de vichy. Mais quelle peuple n'a pas souffert. Pourquoi a-t-on tendance a oublier les milliers d'algériens torturés les millions de noirs réduits a l'esclavage ou encore le génocide arménien. Et pourtant les blagues sur ces peuples abondent. Je pense que par un soucis de culpabilité la France à tendance a surprotéger le peuple juif à le survictimiser. N'oublions jamais ce qui c'est passé il ya 60 ans mais ne choyons pas les juifs au détriment des autres peuples. S'il est vrai que l'on puisse reprocher a Dieudonné d'avoir voulu trop s'impliquer en politique n'oublions pas non plus qu'il s'agit d'humour et tampis pour ceux qui sont outré par ses sketchs chacun son avis. Et enfin pour conclure il ne faut pas oublier qu'a la fin de ses spectacles Dieudo prone l'égalité et l'amour entre les peuples (cf:Mes excuses). Donc voila.Dieudonné tu me fait mourir de rire en espérant un nouveau spectacle prochainement.

Sylvain Attal a dit…

Franchement tout ça ne vole pas très haut.
Je constate pour le déplorer que ce sujet inspire décidement beaucoup de commentaires, même tardifs. Je regrette que nombre d'entre vous, continuent de penser, de bonne foi, que Dieudonné est un comique et que les juifs sont "surprotégés".
C'est, au minimum le signe d'un défaut d'information sur le personnage dont les amis viennent encore récement de donner la parole à Kemi Seba, chef de la tribu ka, qui est quand même ce qu'on peut imaginer de plus hystériquement judeophobe..
J'en resterai là.
Amusez vous bien...

Anonyme a dit…

si j etai con j acuserai eli semoun de raciste car il imite taoffik mai je sai qu il plaisante... par contre michel leb qui imitai les noir en faisant rien d autre que le singe ca c etai pa un probleme non plu. la seuls chose qu il fau acuser c est dieudoné car il parle d un sujet taboo entre autre du fait de se moquer des noir arabe et ttes les religion... NE VS FAITE PA MANIPULER! DIEUDONE EST JUSTE LE PLUS DROLE ET IL A DROIT DE SE MOQUER DE CERTAINS COME IL LE FAIT DE TOUS.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis étonné par votre article sur Dieudonné, par le non professionnalisme exceptionnellement appliqué dont vous faites preuve, pour désinformer.
Je ne commenterais que votre second paragraphe: vous ne démontrez pas si oui ou non Dieudonné est antisémite ou/ et antisionniste (vous ne faites même pas la différence), vous l'accusez d'emblée.Première preuve de votre survol du sujet.
Seconde preuve que vous n'avez aucune compétence pour parler de ce sujet: on disserte sur la justice comme un journaliste qui se veut critique, mais on manipule l'image: l'image de dieudonné barbu, vous l'avez introduit en pensant comme un malfaisant que le fait qu'il apparaisse barbu ferait croire qu'il moque un juif. Ce n'est pas le cas: avant de balancer une photo, étudiez le contexte: c'était un spectacle ou il plaisantait TOUS les prophètes et en l'ayant vu, ou se trouve un sketch antisémite? il a plaisanté sur "la fine équipe du 11", donc les terroristes islamistes.

Envolées, vos belles paroles, ne reste plus que votre démarche infondée et malhonnête de journaliste, prêt à toute partialité et trucage pour appuyer votre idée: allez petit journaliste, bonne continuation dans la manipulation.

Anonyme a dit…

Tout le monde a le droit de devenir cible d'un sketch ... pourquoi pas les juifs ? Pourquoi seraient-il exceptionnenls ? Pourquoi parle-t-on d'antisémitisme spécialement pour les juifs alors que ce n'est ni plus ni moins que du racisme ? Qu'est-ce qu'un sémite ?
Dieudonné est le meilleurs comédien français de nos jours et les vérités qu'ils dénoncent font mal à ceux qui s'y retrouvent. J'aimerais finir en citant ce grand artiste : " J'aime faire chier les cons c'est mon truc "

Anonyme a dit…

Dieudo rassemble sous sa bannière tout ce qu'on fait de plus anti-israélien dans ce pays.On est plus du tout dans le registre de l'humour mais de la politique. Son public, plein de rancoeur vis a vis de la politique israélienne est persuadé qu’il existerait en France un lobby pro israélien qui mènerait une politique de désinformation massive.Non seulement, Dieudo instaure une paranoïa collective, basée sur la théorie du complot mais de plus, il créé lui-même l’amalgame entre juif et israélien et entre israélien et terroriste par son personnage. Ces deux arguments sont en faveur d’un antisémitisme exacerbé qui prend aujourd’hui un nouveau nom et une nouvelle forme : l’antisionisme.
Le contrôle des medias par un lobby pro israelien est de l'ordre du fantasme car impossible dans un pays comme le notre d'autant plus qu'il existe en France un courant de pensée majoritairement pro palestinien. Croire cela c'est croire a la théorie du complot "sioniste" et c'est déjà faire un pas vers l'antisémitisme, n'ayons pas peur des mots !
enfin 1) Un rabbin n'est pas un fanatique religieux, au meme titre qu'un imam n'est pas forcément un islamiste.
2) un rabbin est le representant religieux de la communauté juive,le caricaturer c'est vouloir volontairement heurter les gens de sa communauté et non "les sionistes".
3)Le sionisme est la volonté de creer un etat juif en Palestine, ce n'est pas une idée extreme, elle est tout a fait légitime et ce n'est d'ailleurs plus idée à débattre puisque l'etat a été créé et est reconnu depuis 1948 par l'ONU.
Julien de Paris

loupblanc a dit…

etre antisioniste n'est pas etre antisemite meme si, beaucoups de judéophobes utilise ce biais pour declamer leur haine, sinon, dieudo est bien antisemite en plus d'etre conspirationniste, le fait est établi, ya qu'a taper son nom sur dailymotion ou youtube pour s'en apercevoir.
loupblanc

dictionnaire antisé-ooups!-sioniste
http://antikemite.blogspot.com/

lasylve a dit…

ayant visionner des heures de videos sur dieudo, ayant comparé ses propos réels et ceux rapportés, alors il existe un décalage, à quelques mots prés mais qui suffit pour faire dire ce que l'ont veut. Oui dieudo est un agitateur, mais il n'as pas besoin de bcp touiller pour faire tourner la mixture. Il est normal que la réaction de la communauté juive qui se sent à tort, et cela est mon humble avis, insulté, certains diront par manque d'humour, soit à son tour aussi démesurée, et en temps que communauté elle se doit de cataloguer se qu'elle croit être un ennemi, et donc un anti-semite. Je doute bcp et c'est normal, je ne suis pas passionné et tant mieux, cela m'évite de foncer tête baissée, d'ailleurs certains devraient lever la tête.
Je me rappelles un adage qui disait que la pire des chose que l'on puisse faire à son ennemi, c'est de l'oublier, alors pourquoi donner à dieudonné autant d'intérêts pour si peu d'estime.Quand une blague est mauvaise, personne ne rit et le silence rappelle à son auteur la profondeur de sa bêtise, alors pourquoi n'est-ce pas le cas?
j'irais pour la première fois voir un de ses spectacles, non pas par curiosité mais plutôt dans une démarche de compréhension car je crois que ce qui se soulève est trés révélateur de ce que personne n'ose voir. Je ne parle pas d'un quelconque lobby, théorie à laquelle je ne croit pas, mais plutôt à celle de la dérive des peuples et des consciences qui fait que l'humanité se communautarise à outrance, animé par la paranoä et je crois que dieudo en est le symbole, il centralise à mon avis tous ce que l'humanité a de paradoxale, il transpire la connerie ambiante que l'actualité lui inspire, qu'il en soit conscient ou pas ne m'intéresse pas, le plus important est que cela se passe.
Dans un livre écrit par Chrisnamurti et dans lequel il conversé avec un disciple qui lui demande quoi faire quand il voyait les flammes de l'enfer, dixit, il lui répondait d'y plonger et il en remonterai grandi.

Toucher au fond, je crois que c'est ce qu'il essaye de faire, ou de nous faire faire, c'est trés risqué, c'est une voie comme une autre, 2000 ans de religion n'ont pas réussi à changer l'homme en voulaznt l'élever tel Icard qui s'y brûla les ailes!

Je crois que l'homme se brûle les ailes et le fait de le lui rappeller ne l'enchante guère !!

Amicalement !!

Anonyme a dit…

On doit pouvoir rire de tout et de tous ! Y compris des Juifs qui sont PARMI tous et non AU DESSUS de chacun.
Quant on blague sur un noir...on est pas anti noir...
Quant on se fout de la geule des belges on n'est pas anti belge.
Pourquoi donc faudrait-il une caution juive (l'ex partenaire Elie Sémoune) pour avoir le droit de se moquer aussi des juifs ?
Encore une fois, on doit pouvoir rire de tout et de TOUS sans distinction et non, ce n'est absolument pas de l'anti sémitisme que d'affirmer cela.