Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

31 mai 2006

Ya ka dissoudre la tribu ka



La descente des nazillons noirs de la tribu K, dimanche rue des Rosiers à Paris, est absolument abjecte. Elle m'a fait penser au comportement des SA qui brutalisaient et humiliaient les juifs en Allemagne dans les années 30. Leur programme est clair. Même s'il ne sont pas encore passé aux actes, leur idéologie serait celle d'un KKK noir. Ce sont des "Black supremacists". Leur détestation vise en priorité tout ce qui est juif et/ou blanc (Les Fallashas sont, pour ces malades sectaires, des "faux noirs"). Ils ne sont guère plus qu'une trentaine-selon les RG-mais à l'occasion du meurtre d'Ilan Halimi et du soutien moral qu'il ont apporté à Youssouf Fofana, on a pu constater que leur idéologie pouvait se répandre par capillarité dans une "communauté" (y a-t-il vraiment une communauté noire? Je ne le pense pas mais j'utilise ce terme par commodité) en pleine ébullition. Une chance: tribu K est aussi arabophobe que judéophobe, ce qui limitera considérablement son attractivité dans les banlieues.
Néanmoins, hier sur RTL, j'ai défendu un point de vue opposé à la dissolution de Tribu K et à l'interdiction-préconisée par Nicolas Sarkozy- de son site internet, d'ailleurs bizarrement inaccessible depuis hier. Pourquoi? J'ai beaucoup évolué sur cette question et je pense aujourd'hui que ce n'est pas à la justice mais à la société de stigmatiser ces énergumènes. Empêcher, par une mesure administrative, quelques frappadingues de s'abreuver de leur prose ne changera rien, et pourrait même les renforcer. en donnant seulement l'illusion de l'action cela permettrait aux lâches de détourner les yeux. Dormez tranquille brave gens, pendant que Sarkozy karcherise!
J'ai fini par me rallier à la position de la majorité immense des internautes qui souhaitent que la toile reste un espace de liberté d'expression totale. Chacun doit en effet s'habituer à faire le tri entre les contenus fiables et sérieux et les autres.Vous n'empêcherez jamais les esprits perturbés de croire, par exemple, les théoriciens du complot qui abondent sur internet. Leur faire la chasse serait aussi illusoire que contre-productive. Internet a tout changé et rendu obsolète et inefficace l'arsenal juridique réprimant l'incitation à la haine raciale par exemple. Je me suis d'ailleurs toujours étonné que nous ayons en France à la fois les lois les plus répressives en ce domaine mais aussi une extrême droite révisionniste aussi puissante, des préjugés et des actes anti-arabes et antisémites aussi nombreux. Aux Etats-Unis où la liberté d'expression est totale, l'extrême droite est très faible électoralement. Seuls les menaces physiques, les troubles à l'ordre public, les incitations directes et les actes de violence devraient être sévèrement punis, surtout s'ils sont aggravés par des motivations racistes. De ce point de vue là il y a suffisamment de quoi retrouver les auteurs de la descente de dimanche (des photos ont été prises) et les condamner. Tout, même une peine symbolique, vaut mieux que l'impunité dont bénéficie les petits délinquants. C'est ce qu'on attend d'un pouvoir politique digne de ce nom.
Je prends un autre exemple. Le Pen a été jugé et plusieurs fois condamné pour des déclarations concernant la période de la seconde guerre mondiale et montrant, de sa part, une certaine nostalgie de Vichy et sa mansuétude envers l'occupant. Ça lui a coûté cher et Le Pen n'est pas crésus. Depuis il se méfie et fait attention à ce qu'il dit. Pense-t-il différemment pour autant? Certainement pas. Au contraire, la modération récente de son discours lui permet de passer pour un homme politique respectable. Autrement dit, ces lois donnent seulement l'illusion que l'on s'est débarrassé du problème. Elles sont des révélateurs d'impuissance et, pire, donnent l'impression à beaucoup que si l'on veut faire taire ces gens c'est qu'ils disent la vérité et que l'on n'a plus aucun autre moyen de contrer leur influence qui grandit et devient irrésistible. Le Pen a d'ailleurs compris que plus il se taisait, plus il revenait fortement lors des élections. et quand on lui donne la parole il préfère vociférer contre des médias qu'il accuse de ne pas lui donner suffisament la parole! En privé, il m'a affirmé un jour que la plus grande bêtise qu'avait fait le système contre lui, c'était d'avoir de facto interdit le FN à l'assemblée. "
Quand vous êtes député, vous êtes obligé de prendre position tous les jours sur quantité de sujet. Vous vous faites donc obligatoirement des ennemis." En l'excluant du jeu normal des institutions, de plus en plus de gens se sont abusé à penser qu'il pouvait être la solution à la décrépitude politique. Et le FN, à défaut d'avoir des députés, engraisse. En parvenant au second tour de l'élection de 2002, Le Pen a faussé l'élection et peut-être son résultat. Nous payons tous les jours le prix de ce parasitage. Je préfère qu'il ait des députés, et surtout qu'il dise tout haut ce qu'il rumine, afin que chacun prenne ses responsabilités dans l'isoloir.
Sur fonds de communautarisme les opinions extrêmes se répandent en France. Elles débordent et déborderont de plus en plus sur le terrain électoral. C'est extrêmement inquiétant mais ce n'est pas à la justice de s'en occuper.
PS: Le plus révoltant dans l'affaire de la rue des Rosiers est que la police ait mis une demi heure pour intervenir en nombre pour faire cesser les troubles, sur un lieu aussi sensible et déjà theâtre d'un attentat sanglant. Que font les RG? Que se serait-il passé si, au lieu de bâtons, les assaillants avaient eu des kalashnikov? La réaction de Sarkozy est destinée à masquer l'impuissance de ses services. C'est de la gesticulation.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

oui il faut interdire la tribu ka et les nazillons (comme vous le dites) Monsieur attal,
Mais permettez moi de vous demandez, pourquoi pas un mot sur la ldj et le betar qui agissent impunément au vu et au su de tout le monde?
A moins que ce soit des pacifistes tout doux

Anonyme a dit…

je pense mot pour mot la même chose que toi .
Le pen , comme "ces gens là" se nourrissent de l'interdiction de la leur liberté d'expression... ils aimeraient se présenter en victimes et en martyrs.
Quant au ministère de l'intérieur , toute sa politique est basée sur de la présence médiatique et sur du brassage d'air...et ça , il le fait particulièrement bien .
jm

no more anonymous a dit…

C'est curieux, je n'ai jamais entendu parler du Betar ou de la LDJ déboulant en commandos dans des quartiers ethniquement "visibles" en lançant des menaces, en appelant à la baston...
En plus, ce serait au vu et au su de "tout le monde".. Et on ne m'a rien dit ?

On est bien en face de l'amalgame terrifiant et spécifiquement français entre "juifs" et "armée israélienne". Que Tsahal soit à la fois une force armée efficace et parfois brutale (même si elle affronte des types qui s'explosent dans des bus, hachant menu des "ennemis sionistes" de 4 ans ou 85 ans), c'est un fait établi et gênant pour certains. Croire pour autant que chaque commerçant de la rue des rosiers est un "oppresseur" du peuple palestinien, c'est de l'amalgame raciste. Il est pitoyable de constater que les "communautés" s'estimant lésées par la république se "soulagent" encore fois sur les juifs. Et il est désespérant que constater qu'à nouveau, les juifs de France sont bien seuls.
D'ailleurs, la Tribu K n'vaiat à mon avis qu'un espoir : qu'une baston ait réellement lieu et que l'on puisse, enfin !, accuser les juifs de violence... Voire de violence "barbare".
Mais ce n'est pas Dieudonné à tout le monde...

marsha a dit…

Une correction - Aux Etats-Unis, comme en France, il y a des lois contre la haine dans (U.S. Constitution - First Amendment). Donc, la liberté de l'expression n'est pas totale.

Anonyme a dit…

aux utilisateurs anonymes 1 et 2:
je ne suis pas français, mais je lis très régulièrement la presse française, j'en regarde certaines émissions télé etc. mais je dois avouer que les actes de violence dans lesquels étaient impliqués le betar ou la ldj m'ont échappé.dans la presse allemande et anglophone je n'y ai jamais trouvé trace non plus. pourriez-vous me citer des sources et des faits concrets? et pourriez-vous aussi me donner votre interprétation du silence médiatique total quant à ces violences?
merci
yannis

Anonyme a dit…

La peur srait-elle en train de changer de camp?
Le Noir dérange. Il était temps. Rien ne sert d'interdire un site. Le mouvement est en marche. Foutez la paix au continent noir. Laissez nous enfin libre de nous développer...

Anonyme a dit…

Désolé mais la LDJ et le BETAR ne valent pas mieux que la TRIBU KA. Doit-on rappeler les descentes de leurs militants sur des manifestants francais du 3eme age lors de la fete de Jeanne d'Arc en 1994, de leurs tabassages de passants noirs ou arabes suite au meurtre d'Ilan Halimi. Quant a leurs lynchages "au jugé" au Jardin du Luxembourg sur des supposés fachos qui n'avaient pour seul défaut que d'être un peu trop BLANC, et souvent à 30 contre 1, tout assas en parle encore. Et leurs agressions dans des librairies parisiennes sur les pauvres lecteurs d'Alain SORAL. Bref, il faudrait des jours pour faire la liste de leurs actions menées en toute impunité, avec la complicité des services de Police. Alors voir ces voyous venir se plaindre d'avoir à faire à d'autres voyous, c'est à hurler de rire. Et tout Paris rêve en secret que ces deux bandes de psychopates s'affrontent avec tant de dégat que l'on n'entendra plus parler ni des uns, ni des autres.

marsha a dit…

La raison pour laquelle l'extrême droite est faible aux Etats-Unis - c'est que l'on a des lois contre la propogation de la haine. On n'a pas le droit de dire des choses nuisible à ni individu, ni groupe. Donc, la liberté d'expression n'est pas totale du tout. Il vaut mieux que cette correction soit publié, non ?

Sylvain Attal a dit…

Marsh, il me semble que faites une erreur d'interprétation sur le 1er mendement qui est surtout faite pour la protection juridique du citoyen (autorisation à rester silencieux devant un juge). mais je vais vérifier ce point.
J'ai publié vos commentaires avec un peu de retard car j'ai pris quelques jours de vacances...

Pierre a dit…

Bonjour,

Une simple remarque sur la forme Monsieur Attal: pourriez-vous aller à la ligne de temps en temps histoire de donner un peu d'oxygène à votre texte :-)

sur le contenu, je suis plutôt d'accord avec vous: c'est à la société de se bouger pour que ne prospèrent pas ce genre de groupuscules nuisibles.

Inspirons nous de ce qu'il s'est passé en Allemagne quand un groupuscule néo-nazi a annoncé un défilé le 1er mai 2005 à Berlin et que celui-ci n'a pu avoir lieu parce que 20 fois plus de Berlinois pacifiques ocuupaient déjà l'Alexanderplatz, où ils comptaient se rendre. La stratégie consiste à "étouffer" leurs revendications - si tant est que l'on puisse utiliser un mot si noble pour expliquer leur comportement.

cordialement,

pierre schlosser

ps : votre émission sur public sénat est plutôt sympa !

Anonyme a dit…

l'incident de la rue des rosiers est regrettable et condamnable à juste titre.Mais de grace s'il vous plait evitez les comparaisons hatives.C'est un peu ridicule.
d'autre part vous affirmez que les theories révisionnistes sont trés présentes en France.C'est faux depuis la fameuse loi Gayssot de 1993 qui interdit et condanme toute personne defendant ces théses.
Eh oui dans le pays des droits de l'homme toutes les idées(mauvaises) ne sont pas bonnes à dire.