Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

18 juin 2006

La Sarkophobie peut-elle profiter à Le Pen?



Deux articles du dernier numero du "Point" (malheureusement pas consultable en ligne) suggèrent qu'un certain nombre d'électeurs d'origine maghrébine (je ne me résous pas à dire "musulmans") atteints de "Sarkophobie" pourraient tout simplement accorder leurs faveurs à Le Pen.
Parmi les explications de cetta évolution étonnante il y aurait le souvenir du soutien à Saddam Hussein et l'antiaméricanisme du président du FN, mais aussi le recentrage, l'assouplissement de son discours. A plusieurs reprises il a rendu hommage au travail des immigrés qui se sont crevés à la tâche pour le pays. Il y a aussi le lifting idéologique effectué par Marine Le Pen, dont j'ai eu l'occasion de dire moi aussi à quel point il était spectaculaire.
Cette normalisation de Le Pen chez les "nouveaux Français" est aussi sensible dans une partie de la communauté juive effrayé par l'antisémitisme d'extrême gauche et dont le besoin de sécurité a tendance à bouleverser les repères. Mais il me semble que De Villiers aurait davantage d'atouts pour attirer cet électorat là.
Le point commun est sans doute que ces "déçus du Sarkozysme" ne voient pas la traduction dans les faits des paroles fortes du ministre de l'intérieur qui avait promis de nettoyer la racaille.
Il y a aussi la timidité de Sarko sur le thème de la laïcité. Il me semble en effet que, mis à part les extrémistes religieux, les Français issus de l'immigration et les Juifs sentent que la laïcité est le ciment qui les agrège à une République Française menacée d'éclatement communautariste. Le besoin d'ordre a des traductions multiples et la laïcité réaffirmée sécurise.
Le comble est que Le Pen venu des profondeurs de la France Vichyste et traditionaliste d'extrême droite se soit rallié à cette valeur. Beaucoup, comme Bernard Antony (alias Romain Marie) par exemple, ne l'acceptent pas et, pour cette raison ont largué les amarres.
Décidément, il se passe beaucoup de choses à droite en ce moment, en grande partie sur la jachère idéologique de la gauche. Ségolène Royal mise à part il n'y a plus beaucoup de laboureur d'idées républicaines au Parti Socialiste.
La confiance des responsables de la campagne de Le Pen, assurés que leur patron va encore casser la baraque en 2007 ne paraît pas exagérée.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

BOnjour,

Je viens de prendre connaissance du nouveau projet de loi sur la délinquance de Sarko. Hallucinant ! Pensez à signer l'appel contre ce texte. je coris que c'est ici :
http://www.re-so.net/article.php3?id_article=2522

Liloo a dit…

Sylvain, je vous suggère d'aller faire un tour du côté de ces deux sites et des forums liés ici : http://www.labanlieuesexprime.org/ et http://lesogres.info/ (nouvelle adresse de la nébuleuse Dieudonné) pour se convaincre qu'en effet, les suiveurs de Dieudonné sont prêts à voter FN sans état d'âme. D'ailleurs, depuis quelques jours, on peut lire ceci sur le télescripteur des Ogres:

Visiteur> Rumeur: Il se dit que le tirage du dernier "Le Ponit" serait passé au pilon car il révèlerait un sondage qui place Le Pen à 22%... Aucune confirmation.

J'ajoute qu'il y a une interview de Marine le Pen publiée sur ces deux sites.

LAÏCOMMUNAUTARISME - Le CRIF, Le CRAN, Le CFCM, vive la pseudo laïcité.
Conférence de presse : Marine Le Pen met en garde contre les dangers de la politique de Sarközy sur l’Islam.
http://www.labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=735

Je me permets de copier ici cet extrait du Point dont vous parliez :

Le Pen tranquille
Avec 26 % d'opinions favorables (11 % en juin 2001), Jean-Marie Le Pen, 78 ans, atteint aujourd'hui la cote de popularité la plus élevée de sa carrière politiqu
Extrait:
"Plus inattendu, ensuite, sur les ondes de Beur FM. Où on lui donne - c'est à se pincer - du « Marine t'es super » et du « Nous, les Arabes, on n'a pas oublié ce que votre papa a fait pour Saddam Hussein pendant la guerre en Irak, alors on va voter pour vous ». De quoi définitivement faire perdre la tête à l'animateur... « Tu as d'ores et déjà le discours pour devenir membre du FN », réplique-t-il à un certain Mourad, débordé qu'il est par le triomphe qu'on fait à son invitée, qui a tôt fait de lui retourner son émission. En évoquant, notamment, la discrimination dont elle a été victime et l'attitude humaniste de son père pendant la guerre d'Algérie où, « désigné croque-mort », il était « le seul à enterrer les victimes musulmanes dans le respect de l'islam »"
le point 15/06/06 - N°1761 - Page 44 -

LittleFeat a dit…

Il y un candidat de droite républicaine et gaulliste qui défend ces valeurs mais dont malheureusement personne ne parle: Nicolas Dupont-Aignan.
Allez faire un tour sur son site Debout la République et sur son blog.
Cordialement

Anonyme a dit…

Content de voir des Bloggeurs, dont le journalisme est la profession. Internet est un Univers très vaste ou plusieurs millions de personnes d'horizons et de spécialités très différentes se rencontrent. Bref, Internet c'est de la laïcité comme on peu la rêver à l'école, pour ceux qui ont grandi dans une école de campagne , sans les visages malheureusement, mais des modérateurs qui font bien leur travail.
Le code, c'est ce qui constitue le moyen de comunication sur la Toile. Le code c'est du rituel mobile, le seul problème est qu'il est rendu compréhensible par une minorité, mais les choses promettent de changer. Avant d'être, et de communiquer il faut définir un environnement de communication. A la question : La Sarkophobie peut-elle profiter à Le Pen ? Non ! L'environnement prend le pas sur le politique à vive allure...La Segolènophobie peut-elle profiter à José Bové ?
"Face à la montée de Ségolène Royal, Sarkozy est-il invulnérable ?" Si l'on se met dans une optique preélectoraliste, et que l'on s'attache aux évènements susceptibles de favoriser un candidat plutôt qu'un autre, on comprend que la rentrée de septembre et que l'automne prochain seront décisifs plus que la Sarkophobie qui est bonne pour les "plagistes de l'été"...

Anonyme a dit…

Sur Beur FM Marine a expliqué ( sans doute dans les écoles on ose pas le dire) que la France était un pays chrétien - à un muslim qui s'étonnait ( au vu du discours laïque, on peut le comprendre...) des dates (chrétiennes) des vacances- ; un pays chrétien, ben vi, ça veut dire un pays de culture chrétienne ; il est temps de le dire aux muslims.

Clementine Gallot a dit…

Bien vu.

J.B.G. a dit…

Et est-ce que la Ségo-mania poussera une candidature unitaire à gauche du PS?

Toute réussite a son revers...

Anonyme a dit…

Qu'un français d'origine maghébine vote le pen est un non sens...sauf s'il veut rentrer chez lui à moindre frais. Pourquoi pas d'ailleurs?

Djamel - pas de la banlieue

Anonyme a dit…

De Villiers a pour sa part l'air de séduire beaucoup de Pro sioniste en France !!
la pagaille profite aux extrêmes à croire que l'Homme ne comprendra jamais rien !
mais croire que les jeunes issus de l'immigration voteront le pen est une insulte à leur intelligence..
Tout le monde manque de discernement en ces temps si trouble.
le communautarisme enferme tout le monde dans leurs idées pensant qu'ils détiennent la Verité!