Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

07 mars 2006

cousu de fil noir

Tout le monde vous le dit. Il est très bien le jeune Harry. Né à Tours voici 33 ans, on le désigne encore comme le "Martiniquais". Il a souffert du racisme. A ses débuts, on n'avait voulu de lui que sur une radio antillaise, a dévoilé un de ses proches. Je me souviens qu'à TF1 il n'y a pas si longtemps on expliquait un mauvais audimat par le fait qu'il y avait trop de noirs dans les reportages. Aujourd'hui on choisit un présentateur parce qu'il a la couleur recherchée. Du racisme positif en quelque sorte.
Le mois de novembre, Chirac et Sarkozy sont passés par là. Et surtout le marketing communautaire. Le Monde nous explique que Sarkozy veut devenir président grâce aux communautés. Il était informé avant tout le monde du "coup" de TF1 et au même moment il a d'ailleurs bombardé une autre militante black choisie au club Avéroes, secrétaire nationale de l'UMP à la francophonie. Une fille épatante, je la connais puisqu'elle est administratrice du sénat et travaillait, jusqu'à hier à Public Sénat. Une promotion météorique puisqu'elle était inconnue au bataillon de l'ump jusqu'à la semaine dernière. Une coïncidence qui en dit long sur ce qui se passe en France.
Nul doute qu'il fallait que les choses changent dans ce pays. Mais je doute que ce soit dans le bon sens. Voici accélérée la carrière de jeunes talents issus de minorités visibles qui avaient déjà fait leur trou dans le système. La grande masse des banlieues appréciera d'être "représentée" en politique ou dans les medias. et devra probablement s'en contenter. La situation sociale de l'écrasante majorité des jeunes qui connaissent les discriminations ne changera pas. Le pouvoir, les pouvoirs se seront acheté une bonne conscience à peu de frais.

Post Scriptum: Petite conversation aujourd'hui (21 mars) avec R. (je ne la cite pas même si sa nomination est publique). Elle me fait observer qu'elle n'a pas été "bombardée" et qu'elle n'était pas totalement inconnue au bataillon de l'ump puisqu'elle travaillait avec eux, à travers les associations dans lesquelles elle milite, sur les sujets de l'intégration. Dont acte. Elle me dit aussi qu'en exposant son cas je ne lui laisse pas une chance de faire ses preuves. C'est bien la dernière chose dont je voudrais être responsable!
C'est tout le problème avec la discrimination positive. Il faut que ses bénéficiaires montrent qu'ils ne doivent leur place qu'à leur mérites propres. Elle n'en manque pas, je peux en témoigner directement. Il est parfaitement exact que son parcours est tout ce qu'il y a de plus orthodoxe (Sciences-po, concours administratifs, elle a été reçue à l'assemblée et au sénat). D'ailleurs, l'Ump, à la différence de TF1 avec Harry, s'est bien gardé de faire un communiqué triomphant sur le thème: Nous avons recruté une noire. Je crois qu'elle est consciente, comme moi, des effets pervers de la discrimination positive, mais elle pense que c'est le seul moyen de changer les mentalités. Nous sommes en désaccord là dessus mais je respecte sa décision qu'elle n'a d'ailleurs pas prise à la légère.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est un peu comme la loi sur la parité pour les femmes, c'est ça ? Comme les quotas à l'IEP de Paris ? Ca sert à donner bonne conscience ? Ou, pensons-y sérieusement, cela peut-il avoir des effets réels sur la manière dont fonctionne la société ? Et ces effets sont-ils tous négatifs ? Et la promotion de Harry est-elle plus significative en ce qu'elle parle des noirs, ou pour ce qu'elle dévoile des relations entre le pouvoir politique et les dirigeants des médias ?

jm a dit…

non Sylvain , je ne peux pas être d'accord avec toi .
Ce geste est ultra important , même si ce jeune homme ne doit sa carrière qu'à sa couleur , ça ne compensera jamais tous ceux qui ont renoncé à leur carrière à cause de leur couleur !
Et de savoir que le journal tv le plus regardé en Europe va être présenté par un black , me réjouis le coeur ...alors je me moque de la bonne conscience de Sarko , Mougeote ou Le Lay !
Comment veux tu qu'un d'jeun s'intègre s'il ne se reconnaît ni à la télé , ni dans les rangs de l'assemblée , ni dans les visages dans grands patrons , ...les seuls "gens de couleur" que je vois à l'écran sont footeux , musicos ou au mieux présentateurs météo...
Alors oui à la discrimination positive , les USA ont des années d'avance sur nous et leur télé reflète vraiment le mélange de couleur que tu trouves dans la rue.
C'est en passant par là que les gens apprendront à aprivoiser la différence...
Nous sommes habitués en milieu urbain à croiser des Français de toutes les origines...noirs , jaunes , rouges ou café au lait comme moi...mais en province , il existe de régions où les gens ne voient jamais un black...et le jour où on leur présente un antillais qui veut louer leur studio , tu crois qu'ils vont l'accepter ? demande à tes potes de couleur s'ils n'ont pas galèré pour louer un appart...alors si les gens grace à TF1 prennent l'habitude de voir des visages différents , crois moi on aura fait un pas de géant vers une humanité meilleure...
Jm

Sylvain Attal a dit…

JM, je suis comme toi aussi scandalisé par les discriminations au travail ou pour la location d'un appart. Crois-tu que la discimination positive aux US ait changé la vie des habitants des ghettos noirs de washington et de LA? Elle n'a fait que renforcer une classe moyenne black dejà installée. Ce n'est pas insignifiant mais cela a rendu malsaine une concurrence entre des gens appartenant à une même catégorie sociale, au nom de la race. Je ne peux rentrer dans ce raisonnement communautariste, voire raciste.
Je suis d'accord avec l'anonyme qui te précède (laissez au moi un prénom!). je pense que la parité est un gadget qui n'a rien changé au scandale des femmes moins bien payées que les hommes à travail et compétences égales. Cela a même détourné l'attention de l'essentiel. C'est de la poudre aux yeux réfléchis-y. Ne soyons pas complices au nom de beaux principes de cette opération démagogique qui masque un réglement de compte politique contre un journaliste (Thomas Hugues) qui agace Sarkozy. Si on l'avait viré pour un blanc cela aurait provoqué une bourrasque anti TF1. Au contraire TF1 grâce à ce coup réussit à passer pour "moderne" et progressiste. Quel cynisme!

Claude Bernard a dit…

Je voudrais rebondir sur ton dernier commentaire, Sylvain (on a à peu près le même âge, je me permets de te tutoyer) : tu es dans le domaine du journalisme et de l'audiovisuel depuis longtemps, ta femme (ta compagne ?) aussi, donc j'imagine que lorsque tu parles d'un "règlement de compte politique contre un journaliste (Thomas Hugues) qui agace Sarkozy", ce n'est pas au hasard, et j'ai tendance à te croire, même si la stratégie (nommer un noir pour "virer" un blanc sans provoquer de scandale) me paraît un peu compliquée. A moins qu'elle ne soit tout simplement géniale, puisque pour l'instant, au lieu de provoquer un scandale, la décision de TF1 ne semble attirer que des félicitations. Pour revenir à ton info, si elle est vraie, et suite à l'"affaire" Elkabbach à Europe 1, est ce que ce genre de dérive de la déontologie journalistique ne te donne pas envie de réagir et de t'indigner (en tant que journaliste, et quels que soient tes sentiments politiques pro- ou anti-Sarkozy), surtout dans un contexte où la plupart de tes confrères semblent faire preuve d'une grande timidité face à lui lorsqu'ils l'interrogent (même si c'est vrai qu'il peut faire peur et que c'est une "bête de scène")? Aucun journaliste, ou presque, ne semble plus s'émouvoir de la confusion permanente entre ses fonctions de Ministre de l'Intérieur, de président de l'UMP et de candidat à l'élection présidentielle, aucun journaliste ne lui demande jamais comment il est possible de mener de front tous ces combats (et on constate que finalement, il ne fait pas son job de ministre de l'Intérieur si bien que ça, parcequ'il n'a pas le temps d'aller au fond des choses). Les journalistes, les media en général, sont dans les démocraties des garants essentiels du respect des règles parcequ'ils informent en permanence avec objectivité. Est ce que ce rôle n'est pas un peu mis à mal en ce moment en France concernant Sarkozy ?
Voila, désolé d'avoir été un peu long.

no more anonymous a dit…

Les relations incestueuses entre les journalistes et les politiques ne datent pas d'aujourd'hui. Tout spécialement en France (voir le livre de D. Carton).
C'est plus un système à dénoncer qu'un accord discret passé entre tel ou tel.
D'autant plus qu'il reste un secteur public important (les politiques peuvent agir sur les chaînes) et un positionnement de Bouygues très particulier (voir le livre de Péan sur TF1, machine à appâter les politiques décideurs localement de contrats intéressants le groupe Bouygues).

L'exemple américain a, hélas, des limites. Des noirs à la télé, dans les feuilletons, certes, mais peu de brassage réel. Emmanuel Todd (quand il se contentait d'être un démographe éminent) explique que seuls 2% des femmes noires font des mariages mixtes alors que, par exemple, 25% des femmes arabes en France choisissent un conjoint "de souche". Le modèle républicain est total ou n'est pas. Je crois même que le "rêve français" serait d'en être déjà à la phase suivante, celle de l'assimilation totale déjà vécue dans le passé. Plus ça grippe, plus ça crispe...

Delphine Dumont a dit…

Je cite JM : "Nous sommes habitués en milieu urbain à croiser des Français de toutes les origines...noirs , jaunes , rouges ou café au lait comme moi...mais en province , il existe de régions où les gens ne voient jamais un black..."

Désolée, JM, mais tu es raciste également. Tu opposes "milieu urbain" et province. Lyon, Lille ou Bordeaux sont en province et il est difficile de contester qu'elles n'ont rien de rural.

De plus, même dans les bourgs les plus retirés, les provinciaux voient des noirs, des beurs, etc., au quotidien.

Tu as exactement ce type d'idées fausses que les chaînes de télé qui, du coup, ne veulent pas montrer de gens de couleur. Si on veut que le monde évolue, il faut commencer par évoluer soi-même...

sophie a dit…

Le dévoilement de ces résultats constitue une étape de plus dans la stratégie du Cran, un peu plus d'un an après sa création.

Lingerie a dit…

Tres interessants ces commentaires !
Caroline

rabbit a dit…

merci pour ces informations