Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

08 avril 2005

Encore un acte de censure de Chirac.

Nouveau signe du désarroi de l'Elysée face à la cristallisation des "non" au traité constitutionnel européen : le "palais" a sommé France 2 de renoncer à un magazine sur la Turquie programmé pour l'émission "un oeil sur la planète". France Télévision, dont le président Marc Tessier est en campagne pour le renouvellement de son mandat, a encore obtempéré, comme elle l'avait fait lors du diktat annulant la participation de Baroso à "100 minutes pour convaincre". La consigne? "Rien sur la Turquie avant le 29 mai."
Vous vous demandez dans quel type de République nous vivons, et vous avez raison. Surtout, croyez-vous vraiment qu'un tel comportement soit de nature à favoriser la remontée du oui? Hélas c'est bien le contraire qui se prépare, car les électeurs indécis en déduiront que l'on cherche à leur dissimuler la vérité et concluront que Philippe de Villiers n'a pas tort de considérer la constitution et l'adhésion de la Turquie comme deux questions jumelles. Les arguments en faveur du traité manquent-ils à ce point? J'ai déjà expliqué que je pensais exactement le contraire. Mais si Chirac a si peu confiance dans la sagacité populaire, pourquoi avoir décidé de soumettre le traité à un référendum?

8 commentaires:

Bertrand G. a dit…

Peut être parce que les chaînes TV, tout comme la presse sont (trop) souvent peu neutres dans leur reportage... Et France 2 comme les autres !! Ce qui ne justifie en rien son attitude, mais peut être est-ce un début de solution ?

---deleted--- a dit…

"Mais si Chirac a si peu confiance dans la sagacité populaire, pourquoi avoir décidé de soumettre le traité à un référendum?"

Parce que c'est un grand champion des décisions intelligentes ayant à voir avec l'expression de la majorité. Si le traité se prend une claque à cause de ce referendum, la dissolution fera pâle figure à côté.

Fabrice a dit…

Ce Marc Tessier est vraiment trop fort !
Car, pour une fois, il est sans doute plus à blâmer que notre cher président.

En effet, que le gouvernement en place tente d'influencer les médias, et plus particulièrement les chaînes du service public, afin qu'ils fassent une présentation favorable de ses projets et de sa politique, il n'y a ici rien de nouveau. Cela a existé sous tous les gouvernements, et continuera sous les prochains.
Ce qui est curieux de leur part, c'est de penser que l'annulation d'une telle émission puisse aider la cause du OUI, alors qu'elle aurait pu justement permettre de dédramatiser la situation le référundum sur la Constitution du problème de l'adhésion (très éventuelle) de la Turquie. or, maintenant, la rumeur de l'annulation va courir très vite et laisser entendre aux défenseurs du NON que l'Elysée nous cache des choses.

Ce qui est incroyable,ici, c'est que le Président des chaînes publiques, nommé par un organisme "indépendant" afin d'éviter le mélange des genres, cède aux sirènes du pouvoir en espérant sauver son poste lors du prochain renouvellement de son mandat : voilà qui est pitoyable et indéfendable.
Bref, tout cela est bien ridicule, et prouve une fois encore que Politique et Information ne font pas bon ménage.

Anonyme a dit…

ce n'est pas un commentaire mais une prise de contact (nous n'avons pas trouvé de mail pour vous contacter sur votre site).
pourrions nous vous appeler pour avoir plus de détails sur la suppression de l'émission sur la Turquie de Fr 2 ?

L'équipe de Media-Ratings
www.M-R.fr
contact@m-r.fr

Anonyme a dit…

Il serait amusant, ou consternant, de savoir si Chirac également s'est opposé au documentaire d'Arte sur le génocide arménien diffusé hier soir, le 13 avril.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Jean-Luc C. a dit…

Je viens de voir dans "arrêt sur images" que votre info avait été dementie par Arlette Chabot.Que pouvez vous dire pour confirmer votre scoop ?

Anonyme a dit…

salut Sylvain,
J'ai interviewé David Pujadas notamment à propos de l'émission déprogrammée de Barroso. ca sort jeudi prochain dans VSD.