Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

23 avril 2005

Jospin, le retour? (2)



Il n'a même pas attendu le 28 Avril! Vous allez voir ce que vous allez voir!...Je n'exprimais pas un souhait personnel en pronostiquant le retour de Jospin. Mais c'est vrai qu'il y a dans l'esprit de beaucoup de gens de gauche l'idée d'un rendez-vous manqué. En plus les socialistes ont montré qu'on ne pouvait pas les laisser seuls cinq minutes... Ou alors c'est plus grâve : la gauche plurielle avait déjà commencé à craquer son Jospin. Son retour ne changerait rien de ce point de vue. C'est la thèse catastrophiste : Le pôle de gauche radical fait décrocher la gauche social-democrate française du reste de la gauche européenne. Boulevard pour sarko qui devient le Tony Blair français. Pas impossible...

4 commentaires:

Citoyen-Européen a dit…

Jospin ? Il raidira encore un peu plus les tenants du "naaaan"... Humblement, si je devais donner un pauvre avis, même pas autorisé, si l'on devait envoyer des gens "au feu" (et c'est un peu de cela qu'il s'agit, "Le Grand Incendie" de Noir Désir, avec cette basse envoûtante...), je verrais plutôt Kouchner, Semprun, Rufin, d'autres personnes, quoi, des gens qui nous donnent envie. Jospin admoneste. Ce n'est pas la bonne solution.

Le gros problême de ce référendum se situe, et là encore, je ne veux pas me substituer aux génies Cayrol, Reynié, Jaffré, O. Duhamel, A. Duhamel, Perrineau, tous ces beaux esprits qui nous emmènent droit dans le mur dans leur autisme à ne pas voir la réalité telle qu'elle EST, pas telle qu'ils la voudraient, le gros problème de ce référendum se situe, disais-je, dans le fait qu'une victoire du "naaan" est probable. Si par miracle post-papal, le "oui" venait à l'emporter, ce serait avec une marge très faible. Je n'imagine pas un "oui" à 65% avec 70% de participation... Or, les gens du "naaan" se sentiraient floués, crieraient à l'absence de démocratie, la frustration deviendrait immense. Et 2007 offrirait, non un boulevard à Chirac ou Sarkozy, mais tout simplement à Jean-Marie Le Pen.

Anonyme a dit…

sylvain, tu fais toujours dans le people : je veux dire tu parles de politique comme de pronostic sur le football ou les potins de cinéma. Bref comme 99 % de tes collègues. Tu es journalistiquement correct. Chirac, Jospin, Sarko... Le pb ce n'est pas les hommes mais le programme d'action pour réformer notre pays et en particulier l'état qui dépense beaucoup trop d'argent public (là tu vois ce que je veux dire !) A +

le_manant a dit…

Ah bon l'Etat dépense trop d'argent public ;-)!!

Bien sur que c'est un boulevard pour Sarko, qui voterait pour Hollande avec sa tête de VRP pour Pantashop ?!!! (et je ne parle meme pas de ses petits camarades).

Anonyme a dit…

Jospin, ce n'est pas le pire qui puisse nous arriver ! Je pense qu'il a encore des ressources et des preuves de son efficacité à nous donner. Mais, le grand hic c'est de savoir qui l'entourerait..
Pas les mêmes surtout. Pas ses "copains" du sang neuf. Serait-il capable enfin de s'imposer ? Ségolène est encore une utopie dans l'état actuel de ses capacités. Je pense qu'elle est encore trop marquée par son éducation "à la dure" un tantinet militaire.. Les autre socialistes présidentiables on les connaît et on n'en n'attend rien.