Le blog de Sylvain Attal/ "La vie n'imite pas l'Art, elle imite la mauvaise télévision." W.Allen

11 avril 2005

L'Europe et l'antisémitisme

Ce dimanche à Lyon, un déjeuner-débat autour de mon livre sur l'antisémitisme. Une journée sinistre, soit dit en passant, glaciale et venteuse. Je déteste les printemps qui hésitent surtout après de si longs hivers.
Curieusement, la discussion dévie sur le projet de constitution européenne. Enfin, curieusement, si on veut. Assise à côté de moi, se trouve Bat Ye'or, auteur de plusieurs livres sur la dhimmitude, les chrétiens et les juifs en terre d'islam. Elle publie (en anglais) un essai très documenté sur les relations entre le monde arabe et l'Europe. Titre : Eurabia, the Euro-Arab Axis (Madison Teaneck Faileigh Dickinson University Press). Je ne l'ai pas encore lu, mais en résumé il s'agit de démontrer comment l'Europe va devenir un appendice du monde musulman, et comment, elle-même, avec une grande naïveté, se jette dans la gueule du loup. Il y a, bien-sûr, la question très troublante de la Turquie, mais la thèse me paraît quand même un peu outrée, même en tenant pour très sérieuse la question de l'islamisation. Je vous propose d'y revenir lorsque j'aurai lu le livre.
Il se trouve que Bat Yé'or, ce n'est pas surprenant, voue aux gémonies la politique étrangère franco-allemande. Pour cette raison, elle est opposée à une constitution qui “renforcerait le poids et l’ influence (de ces pays) au sein de l’Europe.” Je lui fait observer qu’elle a mieux lu le traité que ne l’ont fait Mélenchon, De Villiers et les autres partisans du "non" qui estiment qu’avec lui, la politique étrangère de l’Europe serait intrinsèquement inféodée à l’OTAN. Pour ce qui me concerne je continue de penser qu’il faut renforcer politiquement l’Europe d’une part, et de l’autre lutter contre ce que Jean-Claude Milner a appelé “Les penchants criminels de l’Europe démocratique”. Sur ce point-là, la constitution ne nous est, c’est vrai, d’aucun secours. Mais nous ne serons pas, non plus, aidés avec une Europe affaiblie, voire paralysée.

J'ajoute une anecdote révélatrice sur la situation du judaïsme dans la République, ce que Shmuel Trigano a appelé "la dénationalisation des Juifs de France". Un de mes hôtes lyonnais me raconte que, pendant les premiers temps de la municipalité de Gérard Collomb (PS), les demandes de subventions culturelles de la communauté juive passaient systématiquement et mystérieusement aux oubliettes. Après enquête, il s'est avéré qu'elles étaient traitées par l'adjointe au maire chargée...de l'intégration, elle-même d'origine maghrébine, qui ne leur donnait aucune suite. Finalement, Collomb s'est décidé à nommer un interlocuteur particulier pour les relations avec la communauté juive et les choses sont rentrées dans l'ordre.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bat Yeor = pseudo hebreu
Sens: fille de Yeor.
Yeor: appellation biblique du Nil.
Quelle est son veritable nom?

allegra a dit…

Il faut aussi lire le rapport du groupe des Sages "Le Dialogue entre les Peuples et les Cultures dans l'Espace euro-méditerranéen" http://www.medea.be/files/
Rap_Groupe_Sages_11_2003.pdf
Et l'on constate que BatYeor n'est pas loin de la vérité.

Bat Yeor est citoyenne britannique et vit en Suisse. Est-elle connue sous un autre nom ?

jmc a dit…

En cherchant Bat Ye'or dans Google, vous trouverez son CV et certaines de ses conférences en français (www.dhimmitude.org). Sa thèse est ancienne.